Un sol en liège

En matière d’aménagement intérieur, il existe un large choix de revêtements de sols. Le sol en liège est peut-être moins répandu, mais n’en reste pas moins une excellente alternative. Explications.

Un sol en liège

Un sol en liège  DR

Caractéristiques d’un sol en liège

Le liège, qui est un matériau 100% naturel, provient du chêne-liège. Une fois retirée du tronc de l’arbre sans même l’abîmer, l’écorce est alors travaillée, afin d’obtenir un revêtement de sol en liège.
Un traitement de surface est ensuite appliqué au liège pour le rendre plus résistant, bien souvent à base d’huile ou de vernis. Différents niveaux de finition sont également possibles, notamment en termes de couleurs et de motifs.
Un sol en liège a sa place dans toutes les pièces de la maison, y compris les endroits humides comme la cuisine et la salle de bains, grâce à ses propriétés étanches.

Comment s’effectue la pose d’un sol en liège ?

La pose d’un sol en liège est un travail relativement simple et plutôt rapide. Mais selon la forme choisie pour votre sol en liège, la pose sera différente.

À savoir que le liège peut également assurer le rôle d’isolant, et donc être posé sous un autre revêtement de sol.
Le liège est généralement vendu sous forme de lames ou de dalles, à coller ou à clipser, au sol comme au mur.

Quel que soit le format de votre sol en liège, il est préconisé de stocker vos dalles ou vos rouleaux durant 24 à 48h avant de commencer les travaux, afin que le matériau puisse s’acclimater à la température ambiante de votre pièce.
Au préalable, votre surface de pose doit être parfaitement propre, sèche, plane et homogène. C’est pourquoi il est préférable d’ôter tout revêtement de sol existant avant la pose d’un sol en liège, ou alors de procéder à l’application d’un enduit de lissage, afin d’égaliser votre support.

Si vous optez pour la pose d’un sol en liège à coller, il vous faudra encoller les lames ou les dalles, ainsi que le sol. L’ensemble doit ensuite être fixé à l’aide d’un marteau, en prenant le soin de protéger le matériau pour amortir les éventuels chocs.
Si vous choisissez un sol en liège à clipser, il vous suffit d’assembler les éléments entre eux grâce au système de clip et de scier si besoin au moment de poser la dernière rangée. Pensez à insérer des joints de dilatation entre votre sol en liège et votre mur, afin de prévenir les risques de déformation.
L’usage d’un cutter permet de couper les dalles ou les lames de liège souvent trop grandes, lors de la pose de la dernière rangée.
Pour terminer la pose de votre sol en liège, plusieurs couches de vernis doivent être appliquées, notamment afin d’en prolonger la durée de vie. Veillez à bien respecter le temps de séchage nécessaire entre chaque couche.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Sols et plafonds

Avantages et inconvénients d’un sol en liège

Comme tout type de revêtement de sol, un sol en liège comporte un très grand nombre d’avantages, à savoir :

  • écologique (matériau naturel) ;
  • isolant ;
  • insonorisant ;
  • confortable ;
  • chaleureux ;
  • antistatique et antibactérien ;
  • facile d’entretien.

Bien qu’un sol en liège présente de très nombreux avantages, celui-ci comporte également quelques inconvénients :

  • risque de décoloration en cas d’exposition prolongée au soleil ;
  • nécessité d’utiliser des produits spécifiques pour son entretien.

A découvrir aussi : Les sols en bambou.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
REVÊTEMENTS NATURELS

UN SOL EN LIÈGE
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS