Radiateur rayonnant : comment faire le bon choix ?

Également appelé panneau rayonnant, le radiateur rayonnant est une version beaucoup plus améliorée des convecteurs traditionnels. Contrairement à ces derniers, ils associent deux modes de diffusion de la chaleur qui permettent d’améliorer la performance et le confort thermique. Il s’agit de la convection et du rayonnement par infrarouge. Le premier réchauffe et permet de répandre l’air dans votre pièce. Le deuxième diffuse directement la chaleur vers les objets et les habitants.

La genèse de la chaleur est assurée par des résistances électriques qui chauffent une plaque en alliage métallique ou en carbone. Ensuite, la chaleur est émise dans toutes les pièces par une grille trouée qui a aussi pour fonction de protéger le processus. Cependant, les fournisseurs proposent de nombreux modèles sur le marché. Ainsi, choisir un radiateur électrique pour servir de chauffage d’appoint ou remplacer un radiateur obsolète peut-être parfois complexe. Comment s’y prendre ?

Choisir en fonction de la puissance

Le premier élément qu’il faut considérer pour une meilleure sélection de votre dispositif est sa puissance. Il s’agit du nombre de watts qui permet de connaître la surface que le radiateur est capable de chauffer. Toutefois, la puissance requise peut varier en fonction du niveau d’isolation du logement. Ainsi, pour une isolation classique, il faut 100 W par mètre carré. Pour une pièce bien isolée, il faut compter environ 750 W pour 10 m².

En outre, la puissance dépend aussi du type de logement dans lequel votre matériel sera installé. À titre d’information, une puissance de 75 W environ est exigée pour une pièce chauffée à une température de 18 °C. Par contre, cette puissance sera inférieure à celle nécessaire pour une salle de bain (environ 100 W) dont la température peut avoisiner les 24 °C. Dans le cadre d’une pièce humide ou en altitude, il faut prévoir 20 à 25 % de puissance complémentaire. Si la chambre est très ensoleillée ou dispose d’un mur mitoyen ainsi que d’une autre pièce chauffée, la puissance requise est réduite de 10 à 20 %.

Pour une habitation récemment construite et en adéquation avec la norme RT 2012, la puissance demandée est limitée à environ 50 W par mètre carré en moyenne. Toutefois, il est conseillé d’installer plusieurs dispositifs afin de bénéficier d’une meilleure dispersion de la chaleur dans votre pièce. Si la puissance globale à installer est estimée à 3500 W par exemple, opter pour deux appareils de 1000 W et un appareil de 1500 W. Ces dispositifs apporteront plus de confort dans votre logement comparativement à un radiateur rayonnant de 3500 W.

Tenir compte des fonctionnalités de programmation

Un équipement qui possède des options de programmation permet à son utilisateur de réaliser des économies non négligeables sur sa facture d’électricité. En effet, ces fonctionnalités sont utiles pour définir le niveau de température et les plages horaires en fonction de vos habitudes de vie. Lors du choix de votre radiateur électrique, il faut alors privilégier un modèle programmable. La planification peut être réalisée depuis une centrale de programmation ou de manière individuelle.

Dans le premier cas, il peut s’agir d’un thermostat connecté ou d’ambiance. Cependant, le panneau rayonnant doit être équipé d’un fil pilote. Pour la seconde option, le programme personnalisé est directement établi à partir de la commande intégrée au dispositif.

Considérer le format du radiateur rayonnant

Les panneaux rayonnants se présentent sous différents formats et en des dimensions variées sur le commerce. Lors de la sélection de votre matériel, il faudra aussi prendre en compte ces facteurs. En général, le radiateur rayonnant est fixé contre un mur.

À cet effet, il existe des modèles verticaux et horizontaux que vous pouvez choisir en fonction de l’espace réservé à l’installation de votre dispositif. Les radiateurs rayonnants horizontaux sont beaucoup plus répandus. Larges et moins grands, ils s’adaptent à toute la pièce et à toutes les configurations.

Néanmoins, vous avez la possibilité d’installer un panneau vertical lorsque l’espacement horizontal est faible. Il existe également des modèles mobiles, peu encombrants et qui sont généralement dotés de roulette. Vous pouvez les déplacer aisément d’une pièce à une autre.

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire


Radiateur rayonnant : comment faire le bon choix ? Les avis et commentaires