Le type de terrain conditionne-t-il les plans d’une maison ?

Implanter une maison sur un terrain est moins simple qu’il n’y parait. Il ne suffit pas de délimiter l’emplacement de la maison, de creuser de bonnes fondations et de monter des murs solides. Votre maison doit s’adapter à son environnement : superficie et taille du terrain, orientation et vis à vis, configuration et composition du sous-sol.

Le type de terrain conditionne-t-il les plans d’une maison ?

Le type de terrain conditionne-t-il les plans d’une maison ?  © Fotolia

Adapter le plan de sa maison à la superficie du terrain

Vous ne pouvez pas construire le même type de maison sur un grand ou sur un petit terrain ni sur un terrain carré ou tout en longueur.
Une grande maison de plain pied construite sur un mouchoir de poche limitera les possibilités de créer un jardin. Alors qu’à surface égale, un étage vous permettra de disposer d’un jardin et d’une terrasse. Sur un terrain présentant une grande longueur mais peu de largeur, vous ne pourrez pas implanter une maison en L, en T ou en V. Seul le parallélépipède rectangle vous est permis.

De plus les règles d’urbanisme nationales et locales (PLU) définissent des distances minimales à respecter entre deux constructions : soit la construction est en limite de propriété soit elle est à 3 m ou plus. Vous devez également vous implanter à une certaine distance des voies de circulation.

Avant de choisir le type de maison que vous allez construire sur votre terrain, n’oubliez pas d’aller en mairie afin de connaitre les règles d’urbanisme en vigueur.

Adapter le plan de sa maison selon l’orientation du terrain

Les pièces de vie de votre maison doivent pouvoir profiter au maximum de la luminosité naturelle et de l’ensoleillement. Salle à manger et salon seront idéalement positionnés au sud. La cuisine et les chambres se partageront entre l’est et l’ouest. Tandis que le nord sera réservé pour le garage et les pièces de service. Votre plan de maison doit s’adapter pour respecter autant que faire se peut ces orientations.

Soyez également attentif au vis-à-vis. Si votre terrasse donne directement sur celle des voisins, pensez dès la construction à prévoir pare clos ou arbustes pour préserver l’intimité de chacun. Si au contraire, vous avez la chance de disposer d’une belle vue dégagée ou sur un beau monument, essayer d’élaborer votre plan à partir de ce point positif.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Plans / types de maisons

Adapter le plan de sa maison à la configuration du terrain

Sur un terrain plat et suffisamment grand, toutes les configurations de maison sont possibles (plain pied, étage, avec ou sans sous-sol ou demi sous-sol) ainsi que toutes les formes (L, T, V, U, etc). Sur un terrain plus exigu, comme nous l’avons vue, il vous faudra adapter votre plan.

Avec un terrain en pente, vos plans doivent obligatoirement tenir compte du dénivelé surtout si celui-ci est important. Car à moins de terrassement pharaoniques, vous n’allez pas rendre votre terrain plat, ni même la partie de terrain où la construction sera implantée. Dans ce cas, il est intéressant de penser à un sous-sol ou un demi sous-sol. Ce sous-sol permet d’avoir la partie de la maison, située en haut de la pente, de plain pied. De l’autre côté, soit vous installez le garage ou une pièce à vivre avec porte et fenêtre(s), soit vous remblayez avec la terre des terrassements pour réaliser un accès en douceur à la maison. Si la pente est vraiment prononcée, l’accès de la maison peut se faire par le haut, y compris pour le garage et les différents niveaux de la maison suivront la pente.

Adapter le plan de sa maison à la composition du sous-sol

Selon que le terrain soit argileux (surtout si ce sont des argiles gonflantes), rocheux, humide voir marécageux, homogène ou hétérogène (remblais), selon la profondeur de la nappe phréatique, vous ne pourrez pas construire votre maison de la même manière.

A ce niveau, ce sont surtout les fondations qui doivent être adaptées à la nature du terrain. Par exemple, sur un terrain humide, un vide sanitaire est plus judicieux qu’une construction sur terre-plein. Si le sol est hétérogène, les fondations doivent aller chercher plus profondément un sol stable.

Si la commune sur laquelle vous allez construire, ne possède aucun relevé géologique, faites réaliser une étude de sol. Demandez également à la mairie si un PPRN (Plan de prévention de risques naturels) existe sur le territoire communal.

Quel que soit votre projet de maison, c’est votre plan qui doit s’adapter au terrain et non l’inverse ! Le terrain restera toujours ce qu’il est …Un plan bien réalisé et bien pensé, vous permettra de pallier les points faibles du terrain et de profiter pleinement de ses points forts.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
PLANS DE MAISONS

LE TYPE DE TERRAIN CONDITIONNE-T-IL LES PLANS D’UNE MAISON ?
Les avis et commentaires

Trouvez des professionnels qualifiés pour vos travaux !

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

SÉLECTION DE PRODUITS