Remplacement d’une chaudière fioul par une PAC

L’interdiction des chaudières fioul sera effective très prochainement. L’État encourage les alternatives plus écologiques et économiques qui n’utilisent pas d’énergie fossile comme la pompe à chaleur. Mais quel modèle de PAC choisir ? Quels sont les travaux à prévoir ? Et comment financer le remplacement de votre vieille chaudière fioul ?

Remplacement d’une chaudière fioul par une PAC : les prérequis

Installer du neuf dans du vieux n’est pas sans difficulté ! La pompe à chaleur doit être adaptée aux caractéristiques de votre logement, à son environnement et notamment au climat de la région où vous habitez.

Pour vous assurer le maximum de confort et d’économie sur votre facture énergétique, il est indispensable de commencer par une étude de faisabilité :

  • Quelles sont la date de construction et la superficie de votre logement ?
  • Quel est son niveau d’isolation ?
  • Quels sont vos besoins en chauffage ou en rafraichissement, en eau chaude sanitaire (ECS) ?
  • Quels sont les émetteurs de chauffage en place : un plancher chauffant, des radiateurs ? Peuvent-ils être réutilisés ou faut-il les remplacer ?

Par quel type de PAC remplacer votre chaudière fioul ?

La pompe à chaleur est économique à l’usage car elle produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme pour fonctionner. Elle puise l’énergie thermique de l’air environnant (PAC aérothermique) ou du sous-sol (PAC géothermique).

Chaque type de PAC possède ses avantages et ses inconvénients :

  Avantages Inconvénients
PAC aérothermique air-air

Coût peu élevé.
Prend peu de place.

Nécessite un chauffage d’appoint.
Peut être bruyante.
Ne peut produire d’ECS

PAC aérothermique air-eau

Coût moyen.
Prend peu de place.
Peut utiliser le circuit de chauffage existant.
Peut produire l’ECS.

Peut nécessiter un chauffage d’appoint.
Peut être bruyante

PAC géothermique horizontale

Bon rendement

Peut utiliser le circuit de chauffage existant

Peut produire l’ECS

Coût élevé.
Nécessite beaucoup de terrain

PAC géothermique verticale

Bon rendement.
Peut s’installer sur un petit terrain.
Peut utiliser le circuit de chauffage existant.
Peut produire l’ECS.

Coût très élevé.

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis PAC

Conseils pour choisir une PAC en remplacement d’une chaudière fioul 

En dehors des avantages et inconvénients inhérents à chaque type de PAC, le choix de l’une ou de l’autre dépend aussi des caractéristiques de votre installation :

  • La PAC air-air qui souffle de l’air chaud est intéressante si votre circuit de chauffage est trop vétuste pour être réutilisé. Le chauffage sera assuré par l’installation de ventilo-convecteurs muraux ou gainables plus faciles à mettre en place qu’un circuit de chauffage à eau.

Réversible, elle pourra rafraichir votre logement à la belle saison. Par contre, si vous habitez une région froide, elle est déconseillée car son rendement est tributaire de la température extérieure.

  • La PAC aérothermique air-eau est la plus répandue en rénovation comme en neuf : elle présente un bon rapport qualité-prix, elle peut facilement se raccorder au circuit de chauffage en place et son installation demande peu de travaux.

Par contre, selon le climat de la région où vous habitez, elle peut aussi nécessiter un chauffage d’appoint à la mauvaise saison.

La géothermie horizontale nécessite un grand terrain dégagé puisque la zone de captage doit être d’au moins 1.5 fois la surface à chauffer. La géothermie verticale ne demande que quelques m² mais les forages sont très onéreux.

Si vous ne disposez pas de terrain, seule la PAC aérothermique peut convenir. 

Remplacement d’une chaudière fioul : PAC haute température ou PAC basse température ?

Ce choix dépend du circuit de chauffage en place et du climat de la région où vous habitez.

  • La PAC basse température fonctionne avec un plancher chauffant ou des radiateurs basse température. C’est la configuration la plus économique tant à l’achat qu’en fonctionnement.

La température de l’eau qui circule dans le circuit de chauffage est entre 35° et 45°. Mais l’eau étant moins chaude, la surface de chauffe doit être plus importante pour pouvoir chauffer efficacement l’habitation.

Les radiateurs d’un chauffage fioul ne sont généralement pas adaptés.

  • La PAC haute température chauffe l’eau du circuit de chauffage à 65°. Si elle est un peu plus chère à l’achat et un peu moins économique à l’usage, elle permet de réutiliser le circuit de chauffage existant ce qui limite les coûts.

De plus, si votre maison est mal isolée ou si vous habitez une région au climat froid, c’est la configuration la plus intéressante.

Remplacement d’une chaudière fioul par une PAC : les travaux

L’ampleur de travaux pour changer votre chaudière fioul va dépendre du type de PAC que vous choisissez et de l’état du système de chauffage existant. 

  • Le retrait de la chaudière et l’enlèvement ou la neutralisation de la cuve de fioul. Neutraliser l’ancienne cuve est une obligation légale (article 28 de l’arrêté du 1er juillet 2004).

Pour éviter tout risque de pollution, la procédure doit être réalisée par un professionnel qualifié : la cuve est vidangée, nettoyée et dégazée avant d’être enlevée pour une cuve hors-sol ou neutralisée pour une cuve enterrée. L’inertage consiste à remplir la cuve avec un matériau interne : sable, perlite, béton.

Les déchets (boues d’hydrocarbures, cuve entière ou en morceaux) sont transportés vers un centre de traitement agréé.

  1. Implantation de l’unité extérieure pour la PAC aérothermique ou des capteurs dans le sol pour la PAC géothermique. 
  2. Implantation de l’unité intérieure ou module hydraulique dans un endroit hors-gel comme un sous-sol, un garage, une buanderie voire une cuisine.
  3. Raccordement au circuit de chauffage existant ou mis en place de nouveaux émetteurs de chaleur (plancher chauffant ou radiateurs).
  4. Installation du ballon d’eau chaude sanitaire (ECS).
  5. Branchement électrique. La PAC doit être alimentée directement au tableau électrique par une ligne dédiée protégée par un disjoncteur différentiel de 30 mA. Selon les modèles, elle fonctionne en monophasé 230 V ou en triphasé 400 V.
  6. Mise en service de la PAC.

Quel budget prévoir pour le remplacement de la chaudière fioul ?

Le prix d’une pompe à chaleur dépend de sa puissance et ses caractéristiques. Au coût du matériel, il faut ajouter celui de l’installation. Chaque chantier ayant ses spécificités, les coûts ne peuvent qu’être estimatifs.

les aides pour remplacer une chaudière fioul par une PAC

Lorsque la PAC vient en remplacement d’une vieille chaudière fioul, différentes aides peuvent venir alléger votre facture : 

  • Ma Prime Rénov’ : depuis 2020, elle regroupe le programme Habiter Mieux Agilité de l’ANAH et le CITE. C’est une prime forfaitaire dont le montant dépend du niveau de revenus.
  • Le CEE (Certificat d’économie d’énergie) : distribué par les fournisseurs d’énergie, il est accessible à tous mais son montant dépend du niveau de revenus.
  • La TVA à taux réduit : si ce n’est pas une aide au sens propre, la TVA au taux réduit de 5.5 % allège d’autant la facture finale ! Pour prétendre au taux le logement doit être achevé depuis au moins 2 ans.
  • L’Eco PTZ (prêt à taux zéro) : il est à demander directement auprès d’un établissement bancaire.
Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

Recommandé pour vous


Remplacement d’une chaudière fioul par une PAC Les avis et commentaires

Annuaire des chauffagistes de France

nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

Dossiers

Galeries photos

Produits

Newsletter

Chaque mois, recevez nos conseils pour embellir votre habitat !