Comment assurer selon le type de logement ?

Pour protéger son habitation ainsi que les meubles qui s’y trouvent, une assurance habitation est nécessaire. Il existe différents types d’assurance selon le logement dans lequel on vit et la valeur des biens qui s’y trouvent. L’étendue et le prix de l’assurance varient ainsi en fonction de ses besoins.

L’assurance contre les risques locatifs et l’assurance multirisque

En ce qui concerne l’assurance des appartements non meublés, une assurance minimum légale est obligatoire : il s’agit des risques locatifs qui couvrent le souscripteur des dommages qui pourraient être causés volontairement ou non à son logement.
Pour bénéficier d’une protection plus importante dans un appartement ou une maison, il est possible de contracter une assurance multirisque. Cette formule permet de couvrir son bien immeuble des incendies, des vols, du vandalisme ou encore en cas de dégât des eaux. Les principaux risques sont envisagés dans ce type de contrat qui permet ainsi de se protéger au mieux puisque l’assurance responsabilité civile est aussi comprise dans l’assurance multirisque.

Les garanties supplémentaires

L’assurance multirisque ne s’avère pas suffisante pour protéger une résidence de luxe. Pour pallier à cela, les assurances proposent des extensions de garantie qui permettent de protéger les équipements sportifs, les piscines, les jardins, les objets d’art et autres bijoux précieux. La prime d’assurance est plus élevée dans la mesure où la garantie de l’assureur est plus complète que dans les autres assurances classiques.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Financement

Les contrats d’assurance habitation pour les résidences secondaires et les copropriétés

Les autres types de logement tels que les habitations en copropriété ou les résidences secondaires font l’objet de contrats spécifiques. En effet, en ce qui concerne les copropriétés, deux types de contrat peuvent être conclus. Le propriétaire d’un logement en copropriété peut signer un contrat collectif qui protège les biens immeubles, les parties collectives, les biens mobiliers : ce type de mesure est souvent imposé par le règlement de la copropriété. Le propriétaire peut aussi souscrire un contrat individuel si le contrat collectif ne protège pas suffisamment ses biens et donc s’il n’est pas complet.
Concernant les résidences secondaires, il est possible de souscrire une extension au contrat de résidence principale pour obtenir des garanties pour ce deuxième bien. Mais il est aussi possible de contracter une assurance supplémentaire qui ne s’applique qu’à la résidence secondaire.
Assurer une résidence secondaire revient plus cher qu’assurer sa résidence principale. Les risques sont en effet plus élevés puisque la maison peut être sujette à des actes de vandalisme ou à des vols dans la mesure où personne n’est sur place toute l’année. Ceci explique que les primes d’assurance soient plus importantes.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
ASSURANCE HABITATION

COMMENT ASSURER SELON LE TYPE DE LOGEMENT ?
Les avis et commentaires

Trouvez des professionnels qualifiés pour vos travaux !

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

SÉLECTION DE PRODUITS