Une clôture en béton

Nous connaissons tous la triste clôture en béton et beaucoup moins la très moderne qui apporte une classe imparable aux extérieurs. A la découverte de la clôture en béton.

Une clôture en béton

Une clôture en béton  © hcast - Fotolia.com

Clôture béton, classique ou contemporaine

Traditionnellement, la clôture en béton se compose de plaques lisses et pleines, reliés par des poteaux. Initialement très fade, elle est désormais à la pointe du design et constitue un véritable élément de décoration intégré au paysage.
La clôture béton contemporaine est pleine, ajourée, mixte, double face, et aux finitions droites ou arrondies. La matière est aussi travaillée et elle imite le bois, la pierre, le moellon ou encore le sable. Elle est même teintée ou peut être lasurée. Les poteaux conservent leur forme angulaire mais peuvent aussi avoir des courbes arrondies ou des moulures.
Les hauteurs de la clôture en béton restent quant à elles inchangées, entre 150 et 250 centimètres en moyenne.

Clôture béton, avantages et limites

Si la tristesse et la froideur du béton étaient des inconvénients majeurs, tout comme son manque d'harmonie avec le paysage, ils ne sont plus et le matériau retrouve ses lettres de noblesse.
En plus d'être esthétique, la clôture en béton est extrêmement robuste et elle réclame peu d'entretien par rapport à d'autres modèles. En termes de coût, son prix est tout à fait raisonnable et elle n'est pas forcément plus chère qu'une clôture en bois (compter entre 30 et 100 euros environ par panneau, selon l'aspect et la hauteur voulus).

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Clôture

Clôture béton, une pose technique

La pose reste certainement la principale contrainte de la clôture en béton car elle exige patience et précision pour assurer la tenue de l'ouvrage. Néanmoins, un bricoleur averti peut l'installer seul :

  • Le tracé : Il permet de définir l'emplacement de la clôture et des poteaux, au moyen de piquets et de cordelette ;
  • Les fondations : Elles doivent être profondes d'au moins un tiers de la hauteur des poteaux ;
  • La pose des pans de clôture, composés de poteaux et de plaques séparées : Le premier poteau est scellé dans l'alignement du tracé. La première plaque est ensuite placée au sol perpendiculairement au poteau, en adaptant si besoin sa profondeur pour s'assurer que la dernière plaque qui sera posée sera à la même hauteur que les poteaux. Vient alors l'ancrage du second poteau. Chaque pan est monté ainsi de suite, avec seulement la première plaque au sol ; les suivantes sont posées quelques jours plus tard le temps que les scellements soient bien secs ;
  • Les finitions : En cas de différences de hauteur entre poteaux et plaques supérieures, les deux dernières plaques doivent être découpées au disque diamant (tout comme les plaques en limite de propriété dont la longueur peut être différentes des autres). Enfin, il peut être possible de mettre un chapeau de finition sur les plaques supérieures.
        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
TYPES DE CLÔTURES

UNE CLÔTURE EN BÉTON
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PAYSAGISTES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS