VMC double flux : système de fonctionnement

La VMC double flux est un système permettant de ventiler le logement de façon complète. Cette installation va ainsi extraire l’air vicié, et l’assainir pour le réinjecter dans le logement, après l’avoir également réchauffé. La température est ainsi régulée, et vous réalisez des économies d’énergie.

Qu’est-ce qu’une VMC double flux ?

L’air des logements est souvent humide et chargé de poussière, c’est ce que l’on appelle l’air vicié.
Pour remédier à ces problématiques et obtenir un air plus sain, on peut prévoir l’installation d’une VMC double flux.

Cette VMC permet de renouveler l’air provenant de l’extérieur du logement : elle ne se contente pas de chasser l’air vicié mais chauffe et purifie l’air qui circule dans tout le logement.

La VMC double flux est en effet équipée d’un échangeur thermique, c’est ce qui la distingue d’une VMC simple flux. L’échangeur thermique rend possible la transmission de chaleur : ainsi, la VMC double flux se charge d’extraire l’air vicié du logement, et réutilise la chaleur de cet air pour réchauffer l’air entrant, avant même qu’il ne soit injecté dans le logement. Lorsque l’air entrant est plus chaud que dans celui présent dans le logement, la VMC double flux applique alors le principe inverse, en refroidissant l’air entrant avant qu’il ne soit injecté dans le logement.

Quels sont les avantages d’une VMC double flux ?

La VMC double flux est un appareil de plus en plus plébiscité, car il apporte de nombreux avantages. Pour commencer, la VMC double flux régule la température de l’air entrant dans le logement, ce qui permet de diminuer la consommation de chauffage, et donc des économies à la clé sur les factures : en moyenne, on estime que ce système permet de récupérer les pertes de chaleur à hauteur de 70 à 90 %. De plus, il est évident que vous bénéficiez d’un confort thermique supplémentaire grâce à la VMC, avec une température qui a tendance à rester stable. Les entrées d’air d’une VMC double flux ne sont pas installés près des fenêtres, ce qui améliore l’isolation phonique du logement. Enfin, vous pouvez associer la VMC double flux avec le système de puits canadien, ce qui permet de renforcer le confort thermique dans le logement, avec une température encore plus stable et de meilleures performances énergétiques pour le logement.

En revanche, notez que la VMC entraîne une consommation électrique supplémentaire, et il faut mettre en place un entretien régulier et rigoureux de la VMC, et notamment des filtres et des conduits d’air, pour éviter l’encrassement et donc une qualité de l’air dégradée.

En savoir plus sur la différence entre une VMC simple et double flux.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis VMC

Associer la VMC double flux au puits canadien

Si vous souhaitez améliorer encore plus les performances de votre logement et optimiser l’efficacité de votre VMC double flux, vous pouvez l’associer à un puits canadien. Ce dernier consiste à enterrer un conduit et un échangeur thermique sous le sol, à 5 mètres maximum, qui va réchauffer l’air en été et le refroidir en hiver. Vous pourrez ainsi réduire considérablement votre consommation énergétique et donc vos factures, et améliorer le confort thermique de votre logement : vous pourrez réaliser jusqu’à 20 % d’économies d’énergie en moyenne.

Combien coûte une VMC double flux ?

Si vous souhaitez installer une VMC double flux dans votre logement pour profiter d’une installation performance et rentable, vous devrez alors prévoir environ 4 000 à 8 000 € pour l’appareil seulement.

Le prix de la VMC double flux va dépendre de plusieurs facteurs, à commencer par le modèle qui vous est proposé, mais également la puissance nécessaire pour pouvoir ventiler tout le logement : si vous vivez dans un logement de 80 m², la puissance nécessaire ne sera pas la même que si sa surface est de 200 m². Le débit doit donc être adapté, de même que le nombre de conduits, de sorties et d’entrées d’air installés.

Notez que si vous souhaitez installer une VMC double flux thermodynamique, capable non seulement de ventiler, de chauffer l’air, mais également de climatiser et produire de l’eau chaude, vous devrez alors prévoir un budget de 7 000 à 15 000 €.

Travaux à prévoir pour l’installation d’une VMC double flux

L’un des inconvénients d’une VMC double flux, c’est que l’appareil est relativement volumineux et nécessite d’être installé dans un espace isolé. De plus, l’installation en elle-même est complexe et nécessite des connaissances techniques bien spécifiques, il est donc vivement recommandé de confier cette mission à un professionnel certifié. Ce dernier va d’abord pour conseiller au sujet du matériel le plus approprié, au regard de la surface et des caractéristiques de votre maison. Il va ensuite prendre les bonnes mesures pour trouver l’emplacement idéal pour le caisson, puis installer les gaines, les tubes d’extraction et de prise d’air, poser les caissons répartiteurs et de la centrale du double flux, tout équilibrer puis mettre en marche la VMC double flux dans les meilleures conditions.

Cela nécessite en moyenne 3 à 5 journées de travail, et le prix facturé par le professionnel va osciller entre 1 200 à 1 700 € en moyenne.

Pensez à faire des demandes de devis à différents professionnels afin de comparer les tarifs, le matériel proposé et les retours des clients.

Pour aller plus loin : Comment entretenir une VMC double flux.

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

VMC double flux : système de fonctionnement Les avis et commentaires

Annuaire des professionnels de France
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

dossiers

galeries photos

produits