Pose d’une VMC double flux

Si vous avez porté votre choix sur une VMC double flux, vous allez devoir faire appel à un professionnel pour la pose. Faites le point sur les critères qui vont définir l’emplacement de la VMC double flux, et les étapes de l’installation.

Que faut-il savoir avant de poser une VMC double flux ?

Avant de penser à la pose de la VMC double flux à proprement parler, il est important de tenir compte de certains points, à commencer par l’emplacement de la VMC. Ce système de ventilation permet de récupérer la chaleur de l’air extrait pour la transférer à l’air soufflé dans le logement. Cela implique de pouvoir installer le caisson, à savoir l’unité principale qui récupère la chaleur, dans un endroit isolé et chauffé, et non pas dans des combles perdus qui ne seraient que trop peu isolés par de la laine de verre roulée sur le plancher par exemple.

Notez également que ce système nécessite l’installation de gaines, et si ces dernières passent par des zones mal isolées, il faudra prévoir de renforcer leur isolation pour limiter les risques de condensation, cela peut être dangereux pour la santé des habitants du logement. Enfin, prévoyez un emplacement pour le module qui soit accessible pour pouvoir réaliser un entretien régulier sans encombre.

Les étapes de l’installation d’une VMC double flux

La pose de la VMC double flux est complexe et doit obligatoirement être effectuée par un professionnel certifié. Ce dernier va procéder par étape, et évaluer avant même l’installation le volume nécessaire et disponible, ainsi que le débit nécessaire eu égard à la surface de votre logement :

  • L’artisan commence donc par évaluer le dimensionnement total du système : le caisson, les gaines, les sorties et entrées d’air, les bouches de soufflage et de reprise, etc. Il sélectionne ensuite l’appareil le plus approprié à votre logement.
  • Il réalise ensuite les plans pour matérialiser le passage des gaines dans tout le logement.
  • L’artisan va installer l’échangeur et les répartiteurs au rez-de-chaussée de la maison s’il s’agit d’une maison à étage, puis il peut installer les caissons à ce stade selon la configuration de la maison.
  • Il installe ensuite les entrées et sorties d’air finales. L’entrée d’air ne doit pas être exposée aux vents forts, et elle est idéalement placée au nord pour éviter les variations de température.
  • Il réalise ensuite le passage et la fixation des gaines, puis il relie l’échangeur aux bouches situées dans chaque pièce desservie par la VMC.
  • L’artisan installe ensuite les caissons répartiteurs qui collectent l’air entrant et l’air vicié, et le caisson de VMC en l’isolant entièrement pour éviter les ponts thermiques.
  • Il réalise ensuite l’équilibrage, à savoir les mesures de débits afin d’équilibrer le réseau de ventilation dans le logement.

A lire aussi : VMC simple flux / double flux, quelle différence ?

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis VMC

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

Pose d’une VMC double flux Les avis et commentaires

Annuaire des professionnels de France
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

dossiers

galeries photos

produits