MaPrimeRénov’ : les nouveautés 2021

Le dispositif MaPrimeRénov’ qui a remplacé le CITE en 2020, est reconduit en 2021 avec quelques nouveautés. Le public concerné est ainsi plus large puisque l’aide est accordée aux propriétaires, copropriétaires et bailleurs sans conditions de ressources.

MaPrimeRénov’ est désormais accessible à tous

Contrairement à la version 2020, MaPrimeRénov’ concerne désormais tout le monde dans sa version de 2021, sans conditions de revenus.

La version initiale n’était accessible qu’aux ménages modestes et très modestes dont les revenus ne dépassaient pas certains plafonds : cette condition est levée, et chaque ménage pourra faire sa demande d’aide à la rénovation à partir du 1er janvier 2021, même les ménages aisés.

En revanche, les revenus entreront bien dans le calcul du montant de l’aide MaPrimeRénov' octroyée : elle pourra s’élever à 90 % du montant du devis pour les ménages très modestes, puis sera diminuée en fonction du niveau de revenus, à 75 %, 60 % et 40 % pour les ménages les plus aisés qui en font la demande.

Les copropriétaires et propriétaires bailleurs peuvent désormais aussi prétendre à la prime

L’autre nouveauté de MaPrimeRénov’ 2021, c’est l’ouverture du dispositif aux copropriétaires et aux propriétaires bailleurs, qui en étaient exclus dans la version initiale. L’objectif étant d’encourager au maximum les propriétaires à rénover les logements considérés comme des « passoires énergétiques », c’est-à-dire les logements énergivores, les syndicats de copropriétaires comme les bailleurs pourront prétendre à l’aide accordée pour la rénovation d’un logement qu’ils occupent ou qu’ils louent. En revanche, une condition reste en vigueur pour obtenir la prime : que le logement soit occupé ou loué à titre de résidence principale. Les résidences secondaires demeurent donc exclues du dispositif.

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis Rénovation énergétique

Quels sont les travaux éligibles au dispositif MaPrimeRénov' 2021 ?

La plupart des travaux de rénovation énergétique, qui visent à réduire la consommation d’énergie et donc les émissions de gaz à effet de serre, sont éligibles à l’obtention de l’aide MaPrimeRénov’. Parmi ces éléments que vous pouvez installer et les travaux que vous pouvez effectuer dans le cadre d’une rénovation énergétique, on retrouve :

  • L’installation d’une chaudière à très haute performance énergétique.
  • D’un chauffe-eau thermodynamique.
  • D’une pompe à chaleur air/eau.
  • D’une pompe à chaleur géothermique et salarothermique.
  • D’un chauffe-eau solaire individuel.
  • D’un poêle à bûches.
  • D’un poêle à granulés.
  • D’une chaudière à bois.
  • La dépose d’une cuve de fioul.
  • Les travaux d’isolation des murs par l’intérieur ou l’extérieur.
  • Les travaux d’isolation des rampants de toiture, des plafonds et des combles.
  • Les travaux d’isolation des toitures terrasses.
  • Les travaux d’isolation des parois vitrées.

En revanche, les travaux doivent obligatoirement être effectués par un artisan ou une société qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

MaPrimeRénov’ : les nouveautés 2021 Les avis et commentaires

Annuaire des professionnels de France
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

dossiers

galeries photos

Sélection de produits