Investissement locatif et défiscalisation

Le gouvernement met régulièrement en place des dispositifs fiscaux en vue de pousser les français à investir dans le locatif. Retour ici sur les principales mesures de défiscalisation en cours* qui accompagnent l’investissement locatif.

Les dispositifs fiscaux proposés par le gouvernement sont un moyen d’optimiser son investissement dans le locatif. Ces dispositifs permettent, si toutes les conditions sont rassemblées, de profiter d’une défiscalisation, autrement dit une réduction d’impôt. Pour chacun des dispositifs en cours, des conditions doivent être rassemblées.

Le dispositif de la loi Pinel 2015

Le dispositif de la loi Pinel fait suite au dispositif de la loi Duflot. Il concerne l’achat ou la construction d’un ou de deux logements neufs (entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2016) dans la limite de 300 000 € par an, en vue de les mettre en location. Le ou les logements doivent être loués nus à titre de résidence principale du locataire. La durée de location peut être de 6, 9 ou 12 ans. Cet investissement permet une réduction de l’impôt sur le revenu

  • de 12 % du prix de revient du logement, étalée sur 6 ans
  • de 18 % du prix de revient du logement, étalée sur 9 ans
  • de 21 % du prix de revient du logement, étalée sur 12 ans

Le dispositif de la loi Censi-Bouvard

Le dispositif Censi-Bouvard (une déclinaison du dispositif LMNP, Loueur Meublé Non Professionnel), prolongé jusqu’au 31 décembre 2016, concerne les investissements locatifs dans les logements neufs en vue d’une mise en location, meublés, pour une durée minimale de 9 ans. Les principales conditions pour profiter de ce dispositif ?

  • le logement neuf doit être mis en location meublé
  • il doit faire partie d’un service de résidence

Cette loi permet de profiter d’une réduction d’impôt de 11 % sur le prix de revient du logement (dans la limite d’un logement de 300 000 €).

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Investissement immo

Le dispositif Malraux

Ici, et contrairement aux précédents, le dispositif concerne les français ayant investi dans l’ancien. Le dispositif Malraux permet de déduire de son revenu global le montant des dépenses liées à des travaux de restauration d’un vieil immeuble (suivant sa localisation). Pour en profiter :

  • il doit s’agir de travaux de rénovation réalisés sur un immeuble entier pour un montant de 100 000 € par an maximum
  • l’immeuble doit être mis en location pour une durée minimale de 6 ans

* Article rédigé en février 2015

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
INVESTISSEMENT LOCATIF
LOCATIF : AVANTAGES FISCAUX 1. Investissement locatif et défiscalisation

INVESTISSEMENT LOCATIF ET DÉFISCALISATION
Les avis et commentaires

Trouvez des professionnels qualifiés pour vos travaux !

ANNUAIRE DES NOTAIRES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

SÉLECTION DE PRODUITS