Forage géothermique

Le forage est une étape indispensable quand on veut s' équiper d'une pompe à chaleur. C'est aussi une étape hautement technique, de laquelle va dépendre le rendement et le bon fonctionnement de notre pompe à chaleur. Pour réaliser un forage dans les règles de l'art, voici les notions à connaître.

Forage géothermique

Forage géothermique  © pauws99 - Fotolia.com

Le forage géothermique pour une installation à captage horizontal

Dans le cas d'une installation géothermique avec captage horizontal, les tuyaux sont enterrés entre 0,6m et 1,20m de profondeur. On distingue pour ce faire deux types de forage :

  • Le fonçage. Le fonçage est un système de forage géothermique qui permet de poser une canalisation sans creuser aucune tranchée, puisqu'on va pousser des gaines en acier dans le sol. Pour ce faire, on va forer un puits d'entrée, et un puits de sortie. Une machine dite « à attaque ponctuelle » va creuser le sol, et on n'a plus qu'à faire passer la canalisation en la faisant passer par le puits d'entrée.
  • Le forage dirigé est utilisé quand des obstacles se trouvent sur le terrain, et qu'il faut les éviter. Le forage dirigé permet de passer sous un cours d'eau par exemple, sans creuser de tranchée. On commence par forer un trou « pilote » de petite envergure. Puis on va élargir ce trou jusqu'à obtention du diamètre voulu. Et enfin, on va insérer la canalisation dans le conduit.

Le forage géothermique pour une installation à captage vertical

Pour le captage vertical, le forage dépend de l'endroit où les capteurs verticaux vont aller puiser la chaleur :

  • Dans le sol. Pour installer des sondes géothermiques dans le sol, on va creuser entre 30 et 100m de profondeur. Et plus on creuse, plus on gagne en chaleur ! Une fois la profondeur souhaitée atteinte, on va insérer la sonde dans le trou. Une sonde dans laquelle circulera de l'eau glycolée, afin de capter la chaleur terrestre.
  • Dans l'eau. Dans le cadre d'un captage vertical sur nappe phréatique, 2 forages sont nécessaires. Le premier pour creuser un puits d'aspiration qui va alimenter la pompe à chaleur, et le deuxième pour creuser un puis de réinjection, afin que l'eau puisse être rejetée dans la nappe.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Choisir son énergie

Forage géothermique : quelle(s) entreprise(s) ?

Au vu des nombreux risques liés à une installation géothermique, on ne choisit pas à la légère l'entreprise qui va réaliser les travaux de forage géothermique.

On ne peut que recommander de faire appel à une entreprise spécialisée et qualifiée dans le forage. Et attention, l'entreprise ne va pas gérer que le forage : elle va prendre en charge le processus de A à Z, à savoir l'étude de faisabilité préalable, l'étude thermique, le forage, et l'installation de tout le matériel.

Le label qui fait référence en la matière? Le Label Qualiforage. Mis en place par l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie et le Bureau de Recherches Géologiques et Minières, ce label permet de repérer les entreprises qui vont respecter à la lettre toutes les normes, les recommandations et les réglementations en vigueur au niveau du forage ; bref, les entreprises vers qui on pourra se tourner en toute sérénité.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
GÉOTHERMIE

FORAGE GÉOTHERMIQUE
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS