Le repiquage en jardinage

Semer en caissette ou godet, vous a permis de donner à vos semis les conditions optimales pour germer. Mais vos plants sont maintenant à l’étroit ? Vous souhaitez déplacer des plantules semées directement en pleine terre ? Dans tous ces cas, vous devez repiquer. Cette pratique très courante est aussi un stress pour les plantes. Voyons ensemble, comment procéder pour que vos plants deviennent encore plus vigoureux.

Le repiquage en jardinage

Le repiquage en jardinage  © gkrphoto - Fotolia.com

En quoi consiste le repiquage ?

D’une manière générale, le repiquage consiste à déplacer une jeune plante de l’endroit où elle a germé pour l’installer dans un contenant plus grand ou en pleine terre.
Au jardin, vous êtes très souvent amené à procéder au repiquage : Dans tous les cas où vous n’avez pas semé en place (semis à chaud, semis en terrine, caissette et godet, semis sous châssis) mais aussi lorsque vous souhaitez déplacer des plants.

Certains plants peuvent même subir plusieurs repiquages : Après un semis pour disposer à nouveaux du matériel, vous pouvez repiquer une première fois les meilleurs plants dans des godets, par exemple, avant de les repiquer définitivement en pleine terre quelques semaines plus tard.

Quand faut-il repiquer une plantule ?

Pour une plante, le repiquage est un choc, un stress. Cette transplantation va arrêter sa croissance et il lui faudra quelques jours dans de bonnes conditions d’arrosage, de chaleur et de luminosité pour que la végétation reprenne.

Plus le plant est jeune, mieux il se remettra. Effectuez le premier repiquage des plantes à racines nues, lorsque 2 ou 3 premières vraies feuilles sont sorties. N’attendez pas plus.
Le repiquage des plantes en motte peut être plus tardif et attendre d’être directement repiquées en pleine terre.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Astuces/Bricolage

Comment procéder au repiquage ?

Pour permettre à vos plants de passer le cap du repiquage, maniez-les avec délicatesse et soyez aux petits soins pour eux dans les jours qui suivent.
Quelques heures avant la transplantation, arrosez les jeunes plants ainsi que l’endroit qui va les recevoir (pleine terre, bacs, pots ou godets).

  • Repiquer des plants à racines nues : Ce sont tous les plants qui sont en caissette, terrine ou mini serre.

Prélevez adroitement chaque plant sans l’abimer ni détériorer ses voisins. Aidez-vous d’une fourchette.
Réalisez un trou dans la terre avec un mini plantoir et placez prudemment les racines du plant.
Tassez légèrement la terre.
Arrosez en pluie fine.

  • Repiquer des plants en motte : Ce sont les plants que vous avez semé en godet individuels. Il est moins « traumatisant » pour le plant puisque vous allez transplanter la plante avec sa motte.

Enlevez chaque plant de son godet en veillant à ne pas l’abimer. La motte de terre doit rester accrochée aux racines. Les godets en tourbe, se plantent directement en terre.
Réalisez dans la terre un trou suffisamment grand pour y déposer le plant et sa motte.
Tassez la terre autour de la motte.
Arrosez en pluie fine.
Après le repiquage, veillez à ce que les plants ne manquent jamais d’eau.

A quelle profondeur repiquer de jeunes plants ?

Pour que vos plants retrouvent santé et vigueur après le repiquage, encore faut-il qu’ils soient suffisamment enterrés mais pas trop non plus…
Selon que le collet, c’est-à-dire la partie de la plante située entre les racines et la tige proprement dite, est en terre ou non, le repiquage est appellé différemment :

  • Repiquage assez profond ou collet à terre : Il concerne la majorité des plants. Vous enterrez les plants jusqu'à la base des deux premières feuilles.
  • Repiquage profond ou collet enterré : Vous enterrez les plants jusqu'au sommet des deux premières feuilles. De nouvelles racines vont pousser sur la portion de tige en terre (tomates, choux)
  • Repiquage « flottant » ou collet flottant : Vous enfoncez à peine le plant dans le sol afin d’éviter que le collet ne pourisse (fraisiers, salades).

Si le repiquage est un stress, il a aussi ses bons côtés puisque la plante dispose alors de plus d’espace et il contraint les racines à se ramifier, augmentant leur vigueur. « Ce qui ne te tue pas, te fait grandir… »

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
BRICOLAGE EXTÉRIEUR

LE REPIQUAGE EN JARDINAGE
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS