Refus de la réception des travaux

La réception des travaux est une étape importante qui permet de constater l’achèvement des travaux, leur bonne exécution et leur conformité. Si vous jugez que le constructeur n’a pas respecté ses engagements, vous avez la possibilité de refuser la réception des travaux et d’entamer une procédure pour l’obliger à réparer les différents dommages.

Dans quel cas refuser la réception des travaux ?

Refuser la réception des travaux et émettre des réserves sont deux choses bien distinctes. Dans le premier cas, vous rejetez la totalité de l’ouvrage, dans le second, vous l’acceptez tout en signalant les défauts apparents. Vous pouvez refuser la réception des travaux si les travaux qui étaient prévus au devis descriptif ne sont pas exécutés, sont non-conformes ou si vous constatez des imperfections trop importantes. En refusant la réception des travaux, vous indiquez au constructeur que vous jugez que les travaux ne sont pas terminés et qu’il doit réparer les imperfections constatées.

Refus de réception des travaux : la marche à suivre

Pour refuser la réception des travaux, vous devez, pendant la visite de réception, indiquer de façon explicite votre refus dans le procès verbal et l’envoyer à votre assurance dommage-ouvrage. Mettez-vous ensuite d’accord avec le constructeur pour convenir d’une nouvelle date de réception afin de lui laisser le temps d’achever les travaux. Dans le cas d’une procédure à l’amiable, il acceptera de réparer les défauts dans les plus brefs délais.

Cependant, il peut aussi se montrer récalcitrant et refuser de fixer une nouvelle date. Dans ce cas, vous allez devoir choisir la voie judiciaire et vous adresser au tribunal de grande instance pour demander l’achèvement des travaux sous astreinte, c’est à dire avec des pénalités par jour de retard. Pour obliger le constructeur a terminé les travaux, vous avez la possibilité de consigner une partie du prix restant à payer.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Plans / types de maisons

Bon à savoir

Pour éviter toute mauvaise surprise, ne payez jamais la totalité des travaux avant la réception. Vous aurez ainsi un bon moyen de pression pour obliger le constructeur à respecter ses engagements. Engager un maître d’œuvre est aussi une solution intéressante car il se chargera de vérifier la conformité des travaux pendant toute la durée de la construction. Sachez enfin, que tout refus de réception des travaux doit être justifié. Si le refus est abusif, le constructeur peut aussi se retourner contre vous et vous mettre en demeure d’accepter les travaux.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
ARCHITECTE & CONSTRUCTEUR

REFUS DE LA RÉCEPTION DES TRAVAUX
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

SÉLECTION DE PRODUITS