Vieillissement d’une charpente

Comme tous les éléments de votre maison, la charpente vieillie… Le bois qui « travaille », le poids des tuiles et les contraintes dues aux conditions climatiques peuvent entrainer des dégradations plus ou moins importantes de la charpente. Sans compter qu’elle peut abriter des hôtes indésirables, insectes ou champignons. A partir de quand vous inquiéter et comment contrer le vieillissement de vote charpente ?

Vieillissement d’une charpente

Vieillissement d’une charpente  © Ingo Bartussek - Fotolia.com

Les champignons lignivores et le vieillissement d’une charpente

Les champignons lignivores vivent aux dépens des composés organiques du bois. Ils ont la capacité de « digérer » la cellulose et la lignine. Pour se développer, ils ont besoin d’humidité (humidité du bois supérieure à 22 %) et de chaleur (l’idéal, pour eux étant entre 25 et 35°). Ils peuvent croitre dans l’obscurité et n’ont besoin de lumière que pour se reproduire.
Un bois infesté de champignons va pourrir et perdre toute résistance mécanique.

Parmi les champignons lignivores, la mérule est particulièrement dangereuse. Elle peut entrainer l’effondrement d’une maison. Elle se développe dans les endroits obscurs, humides et mal ventilés. Dans des conditions favorables la mérule peut grandir de plus de 10 cm par semaine et s’insinuer à travers la maçonnerie.

Les insectes xylophages et le vieillissement d’une charpente

Il convient de distinguer les insectes dont les larves sont xylophages et les xylophages proprement dits, les termites.

  • Les insectes à larves xylophages : Le capricorne des maisons et son cousin l’hespérophane, la grosse et la petite vrillette, le lyctus, etc. Ils pondent leurs œufs dans des fentes du bois et les larves se développent directement dans le bois en se nourrissant de lui et en creusant des galeries.
  • Les insectes xylophages : Les termites vivent en colonie, se nourrissent de bois et creusent des galeries pour se déplacer. La découverte de termites est grave et doit être déclarée en mairie.

Les fourmis charpentières quant à elles, ne mangent pas le bois mais le creusent de galeries pour installer leur nid.

Les insectes apprécient beaucoup les bois déjà malades et attaqués par des champignons. La première des préventions est donc déjà, d’éviter de donner aux champignons l’envie de s’installer…

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Toiture

Comment repérer champignons et xylophages dans une charpente

Il est important d’inspecter régulièrement sa charpente.
Si vous découvrez des petits trous, des stries, des parties bombées ou de la sciure, c’est que votre charpente sert de logis à quelques insectes indésirables.
Si vous testez le bois en le tapant à l’aide d’un petit marteau, le bois ne doit pas sonner « creux ».
Sondez le bois à l’aide d’un objet pointu : Il doit rester solidement planté. Mais si vous ne rencontrez aucune ou peu de résistance, votre charpente est attaquée par des champignons. Le bois pourri devient mou.
La mérule se reconnait par des filaments et des masses cotonneuses gris-blanc. De plus, vous sentirez vraiment une odeur de champignon et d’humidité.

Que faire en présence de champignons ou de xylophages dans une charpente

Dès que vous avez un doute sur la présence de champignons lignivores et/ou d’insectes xylophages dans votre charpente, n’attendez pas. L’idéal est de faire appel à un professionnel, qui saura comment traiter les champignons et les insectes.

Les traitements consistent à passer ou à injecter dans le bois des produits fongicides et/ou insecticides.
Pour des bois de petites sections, passer ou pulvériser le produit sur les poutres suffira. Il va se diffuser au cœur du bois. Pour des bois de grosses sections, le mieux est de l’injecter sous-pression. Le bois est alors régulièrement percé afin de mettre en place des injecteurs-diffuseurs qui vont envoyer le produit au cœur du bois.

Comment prévenir le vieillissement d’une charpente

Afin d’éviter que les champignons et les insectes mangeurs de bois ne prennent pension dans votre charpente, soyez attentif à l’aération. Les entrées d’air doivent être dégagées. Soyez également vigilant à l’humidité. Des tuiles bien en place, des gouttières propres et des descentes d’eau libres, sont indispensables pour prévenir l’humidité des murs et de la charpente de votre maison.
Vous avez aussi la possibilité de traiter préventivement les bois de la charpente à l’aide de produits fongicides et insecticides.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
RÉNOVATION DE LA CHARPENTE

VIEILLISSEMENT D’UNE CHARPENTE
Les avis et commentaires

Trouvez des professionnels qualifiés pour vos travaux !

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

SÉLECTION DE PRODUITS