A quoi sert une VMC ?

Avec la nouvelle réglementation thermique, les constructions sont de mieux en mieux isolées. Si cela est bon pour votre facture de chauffage, cela l’est beaucoup moins pour la qualité de l’air intérieur qui y reste « piégé ». Pour assurer le renouvellement de cet air il devient donc obligatoire d’installer une VMC.

Une VMC pour bien ventiler

Dans un logement, il est indispensable de renouveler l’air ambiant. Bien souvent, une simple aération en ouvrant les fenêtres au moins 15 minutes par jour ne suffit pas à apporter suffisamment d’air neuf. L’humidité, les mauvaises odeurs, les polluants ou encore les émissions des appareils de chauffage ne sont pas tous éliminés. La VMC permet de satisfaire à tous ses besoins, ce qui a pour conséquence d’assurer la pérennité du logement, d’améliorer la santé et le bien-être des occupants, et enfin d’assurer la sécurité face aux appareils de combustion, notamment ceux fonctionnant au gaz.

Qu’est-ce qu’une VMC ?

La VMC (ou ventilation mécanique contrôlée) est un système qui se compose de plusieurs éléments (dans le cas d’une VMC simple flux):

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Isolation

Comment fonctionne une VMC ?

Pour éviter d’éventuelles nuisances sonores, l’extracteur est souvent installé au grenier. Il aspire l’air via les bouches d’extraction dans toutes les pièces les plus exposées à la pollution ou à l’humidité comme la salle de bain et la cuisine. En aspirant l’air, il crée une dépression qui va mécaniquement faire rentrer de l’air extérieur via des grilles d’aération ou des entrées d’air au dessus des fenêtres des autres pièces, et donc assurer un renouvellement naturel.

Les différents types de VMC

Il existe 2 grandes familles de VMC : les VMC simple flux et les double flux. Dans la catégorie VMC simple flux, on distingue les modèles auto-réglables (qui assurent un débit constant toute l’année) des modèles hygroréglables dont le débit d’air fluctue en fonction du taux d’humidité de l’air intérieur.
Si il n’y a que les bouches d’extraction qui sont hygroréglables il s’agit d’une VMC hygro A. Si les entrées d’air le sont aussi, on parle de VMC hygro B. Cette dernière est le modèle le plus efficace pour lutter contre l’humidité mais également pour limiter les éventuelles déperditions de chaleur lorsque l’air circule.

Contrairement à la VMC simple flux, la ventilation double flux fonctionne en circuit fermé et ne nécessite pas l’installation d’entrées d’air. L’extracteur place sous le toit est remplacé par un échangeur qui récupère les calories de l’air absorbé dans les pièces de service pour chauffer l’air soufflé ensuite, et correctement filtré, dans les autres pièces. Dans les maisons BBC, ce système sert également de système de chauffage en hiver et de « climatisation » l’été. C’est également un modèle beaucoup cher et plus compliqué à installer qu’une VMC simple flux.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
VENTILATION

A QUOI SERT UNE VMC ?
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES SPÉCIALISTES DE L'ISOLATION DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS