Précautions à prendre avec les ampoules halogènes

Malgré ses nombreux atouts, il faut néanmoins manier l’ampoule halogène avec précaution. Ainsi elle vous donnera pleinement satisfaction

L’ampoule halogène dégage de la chaleur

Du fait de sa conception, l’halogène dégage de la chaleur. En effet, une ampoule halogène est constituée d’un filament de tungstène protégé par un verre de quartz rempli de gaz halogénés sous pression. Porté à haute température, le filament de tungstène donne une lumière éclatante. Mais, ça chauffe ! Et encore plus que les traditionnelles ampoules à incandescence. Il vous suffit d’approcher votre main d’une ampoule en train de fonctionner pour ressentir cette forte chaleur.

Il faut donc impérativement la placer dans un endroit où, elle ne sera pas en contact avec des matériaux inflammables comme des rideaux ou de voilage, par exemples.

Et gare aux petites mains exploratrices des jeunes enfants.

De même, évitez les endroits confinés. Une précaution d’autant plus importante, si vous possédez des spots halogènes encastrés dans un faux plafond. Il faut toujours veiller à ce que la chaleur puisse s’évacuer.

L’ampoule halogène présente-t-elle un danger pour la peau ?

Lorsque l’halogène a commencé à devenir populaire au début des années 1990, une polémique s’est fait jour quant à sa dangerosité pour la peau lors d’exposition directe à une lumière halogène. La question, bien sûr ne se pose pas pour les luminaires présentant un éclairage indirect. Par contre, l’interrogation est d’autant plus pertinente que beaucoup de lampes de bureau, d’éclairages de lieux de travail possèdent une ampoule halogène. En effet, ce type d’ampoule émet des radiations ultra-violettes (UV).
Ce sont ces fameux UV qui nous donnent un joli bronzage l’été mais qui peuvent aussi bruler (les non moins fameux coup de soleil) et s’avérer dangereux pour la peau sur le long terme. Les fabricants ont tenus compte de ces risques potentiels et aujourd’hui, quasi toutes ces ampoules possèdent un filtre ou une double enveloppe. A défaut, c’est le luminaire lui-même qui présente une protection.

La question peut également se poser pour les risques concernant la rétine. Mais du fait de sa forte intensité lumineuse, si vous regardez directement une ampoule halogène, automatiquement vous allez clignez des yeux et détourner le regard.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Éclairage

Une ampoule halogène peut-elle exploser ?

Ce risque existe en fait avec quasi toutes les ampoules. Heureusement, c’est très rare. Néanmoins, il faut souligner une fragilité inhérente à la conception de l’ampoule halogène. Le verre employé pour contenir le filament de tungstène et les gaz sous pression est un quartz constitué de silice amorphe.
Le dépôt d’un corps gras (peau des doigts qui touchent l’ampoule, insectes qui se posent dessus) contamine la surface de ce verre et par réaction chimique le fragilise. C’est pourquoi, il est déconseillé de toucher directement avec ses doigts une ampoule halogène qui n’est pas protégé par une double enveloppe. Si vous avez néanmoins empoigné à pleine main votre ampoule halogène, pas de panique ! Nettoyez-la doucement avec un chiffon imbibé d’alcool à brulé. Cela éliminera toute trace de votre indélicatesse.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
HALOGÈNES

PRÉCAUTIONS À PRENDRE AVEC LES AMPOULES HALOGÈNES
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES ÉLECTRICIENS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS