La lampe halogène

Lumineuse, résistante, plus économique que notre bonne vieille ampoule à incandescence, facile à recycler, la lampe halogène qui fête ses 55 ans cette année, est une quinquagénaire pleine de charme !

Qu’est-ce qu’une ampoule halogène ?

Commençons par un petit rappel technique afin de mieux comprendre comment fonctionne une ampoule halogène et par là ses atouts.

L’ampoule halogène fonctionne sur le même principe que l’ampoule à incandescence classique, celle présentée par Edison à l’Exposition universelle de 1881 : C’est à dire un filament métallique porté à incandescence dans une ampoule de verre. Différentes améliorations ont été apportées afin d’obtenir plus de luminosité. Le carbone a été remplacé par un filament de tungstène plus résistant à la chaleur. Mais plus le filament chauffe plus il se fragilise. Il perd des atomes de métal qui vont se déposer sur le verre et finissent par l’obscurcisse. Dès les années 30, l’ampoule de verre a donc été remplie de gaz inertes (krypton ou argon) afin de piéger ces particules de métal : En se combinant avec le gaz, elles se redéposent directement sur le filament. En 1959, EG Zubler, un chimiste de General Electric, eut la bonne idée prendre un verre de quartz plus résistant à la chaleur et d’utiliser des gaz halogénés à haute pression. Ainsi le filament de tungstène porté à une température très élevée produit une lumière plus éclatante et les gaz halogènes en le protégeant assurent sa longévité.

Les meilleures utilisations de l’ampoule halogène

Si l’ampoule halogène est très présente dans nos maisons c’est qu’elle possède de nombreux atouts : Une lumière chaude, un allumage instantané, une durée de vie de 2000 à 3000 heures, un recyclage facile puisqu’elle ne contient pas de gaz dangereux comme les ampoules fluocompactes.

Du fait de sa belle luminosité avec un excellent rendu des couleurs vous pouvez l’utiliser pour éclairer tous les volumes de la cuisine à la salle à manger en passant par le salon. Dans ce dernier, un variateur vous permettra de jouer sur les ambiances : bonne luminosité pour la lecture, lumière tamisée pour…ce que vous voulez ! Mais attention, l’utilisation d’un variateur peut réduire la durée de vie de l’ampoule. Voyez, à la fin de l’article comment pallier à cet inconvénient.

La diversité des formes : standard, sphérique, flamme, linéaire ou crayon, tubulaire, capsule, avec réflecteur ou spot permet de l’installer quelques soit le type de luminaire. Elle trouve aussi parfaitement sa place au jardin pour éclairer votre allée, votre terrasse et profiter des douces soirées d’été. Elle est de plus compatible avec un détecteur de présence. Qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il gèle, elle ne vous lâchera pas contrairement à sa consœur, la fluocompacte qui se montre frileuse et peu résistante au froid.

Une petite astuce pour améliorer la durée d’une ampoule halogène utilisée avec un variateur : Laissez l’ampoule à son maximum d’intensité pendant quelques minutes avant de réduire avec le variateur selon votre convenance. Ce « coup de chaud » permettra au filament de se régénérer.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Éclairage

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
HALOGÈNES

LA LAMPE HALOGÈNE
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES ÉLECTRICIENS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS