Déclarer un sinistre auprès de son assurance habitation

L’assurance habitation vient protéger un logement des risques qui peuvent survenir dans la vie quotidienne. Le contrat souscrit avec son assureur prévoit les dommages couverts par l’assurance et les modalités de déclaration s’ils venaient à se produire. Pour s’assurer d’être correctement indemnisé, il est nécessaire d’effectuer certaines formalités auprès de son assureur.

Les délais de déclaration d’un sinistre

Lorsqu’un sinistre s’est produit dans le logement, tel qu’un vol par exemple, le particulier doit, avant de déclarer les dommages, vérifier son contrat d’assurance pour être sûr que le sinistre dont il est victime est bien pris en charge par son assurance habitation. Cela lui évitera des démarches inutiles si le risque n’est malheureusement pas couvert.
Si le dommage est effectivement pris en charge par l’assurance, l’assuré devra en faire la déclaration auprès de son assureur. Cette déclaration doit intervenir dans les cinq jours ouvrés qui suivent le constat du sinistre. Le contrat d’assurance peut néanmoins prévoir un délai plus long.
Pour ce qui concerne les vols, le délai pour le déclarer est de deux jours ouvrés seulement. Il faut impérativement respecter les délais prescrits par l’assurance pour s’assurer une indemnisation des dégâts causés par le sinistre.

Les modalités de déclaration d’un sinistre

Déclarer un sinistre auprès de son assurance habitation peut se faire par téléphone ou en agence directement. Mais la façon la plus efficace pour déclarer un sinistre est de le faire par courrier avec accusé de réception, puisque la déclaration doit comporter certains éléments pour être valable.
En effet, la déclaration doit préciser les nom et prénom de l’assuré. Elle doit aussi indiquer le numéro du contrat d’assurance, ainsi que le type de sinistre et les dommages qu’il a causés. L’assuré doit évaluer approximativement quels ont été les biens détruits et les pertes éventuelles. De plus, l’assuré doit mentionner dans sa déclaration si le sinistre dont il est victime a causé des dommages aux tiers, à ses voisins par exemple. Selon le type d’assurance souscrit, on prendra en charge ou non les dégâts qui ont aussi touchés les tiers. Dans le cas où un particulier n’a pas d’assurance suffisante couvrant un sinistre qui a eu lieu chez lui et qui a eu des conséquences sur le logement de ses voisins, il sera responsable des dommages et devra lui-même indemniser les personnes intéressées.

Une fois la déclaration envoyée à l’assureur, la procédure d’indemnisation des dommages qui ont eu lieu dans le logement pourra s’enclencher.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Financement

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
ASSURANCE HABITATION

DÉCLARER UN SINISTRE AUPRÈS DE SON ASSURANCE HABITATION
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

SÉLECTION DE PRODUITS