VMC : est-ce obligatoire ?

Le renouvellement de l'air dans un logement est primordial pour les occupants afin d'avoir un air ambiant sain mais aussi pour limiter l'humidité et les champignons sur le bâti. La présence d'une VMC apporte ce renouvellement d'air mais est-elle obligatoire ?

La ventilation des logements est primordiale

Depuis la fin des années 1950, le renouvellement de l'air est obligatoire dans un logement et depuis 1982, la ventilation doit se faire de manière générale et permanente peu importe les saisons. Le renouvellement peut se faire naturellement : ouverture des fenêtres, grille d'aération ou de manière mécanique par un système de VMC, Ventilation à Mécanique Contrôlée.

Les entrées d'air se font au niveau des pièces principales et l'évacuation de l'air par les pièces dites de service, cuisine-salle de bain-toilettes.

La ventilation d'un logement permet :

  • D'évacuer l'air vicié dû aux divers polluants que l'on trouve à l'intérieur du bâti,
  • D'apporter de l'air neuf,
  • Lutter contre l'humidité et les pathologies du bien : (champignons, salpêtres, moisissures…) pouvant être à l'origine de problèmes respiratoires des occupants.

Il faut savoir que l'air intérieur est beaucoup plus pollué que l'air extérieur notamment à cause des Composés Organiques Volatils (COV) présents dans les produits d'entretien utilisés au quotidien mais aussi dans les revêtements, meubles et autres éléments décoratifs.

L'utilité de la VMC dans une maison ou un appartement

De nos jours, les bâtis sont de mieux en mieux isolés et de plus en plus étanches à l'air mais cette obligation de ventilation des logements est toujours d'actualité et la ventilation naturelle ne suffit plus. La VMC devient alors indispensable pour assurer une bonne ventilation et un renouvellement d'air adapté mais elle n'est pas imposée. 

Depuis 1982, la ventilation dans un logement doit respecter certaines valeurs de débits extraits dans des conditions climatiques moyennes d'hiver. Ces valeurs sont difficilement atteintes avec une ventilation naturelle, d'où l'utilité d'installer une VMC.

Attention toutefois car une VMC mal installée ou mal dimensionnée peut avoir l'effet inverse, c’est-à-dire polluer l'air intérieur au lieu de la rendre saine.

Les principaux avantages d'utiliser une VMC plutôt qu'une ventilation naturelle, c'est la possibilité de contrôler les débits d'air neuf entrant dans votre logement mais aussi de limiter les déperditions énergétiques et donc de faire baisser votre facture énergétique.

L'installation d'une VMC simple flux hygroréglable ou d'une VMC double flux avec récupérateur d'air est recommandée dans toutes les nouvelles constructions qui doivent respecter la RT 2012 mais encore une fois la VMC n'est pas imposée si un autre moyen de renouvellement d'air est proposé et qu'il réponde à ces obligations de Réglementation Thermique 2012. Un test d'étanchéité à l'air sera mis en place à l'achèvement de la construction pour vérifier la conformité de ce renouvellement d'air mais aussi pour identifier les entrées et sorties d'air parasites. 

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis VMC

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

VMC : est-ce obligatoire ? Les avis et commentaires

Annuaire des professionnels de France
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

dossiers

galeries photos

produits