Fissures sur fondation

Toute construction doit reposer sur des fondations. Ce sont elles qui portent la maison et assurent sa stabilité. Et lorsque des fissures apparaissent au niveau des fondations, c’est toute la structure de la maison qui est fragilisée.

Quel est le rôle des fondations dans une maison ?

Les fondations ne se voient pas. Elles sont enterrées dans le sol et la maison repose sur elles. Elles assurent la stabilité de l’édifice en répartissant de manière uniforme les charges du bâtiment sur le sol. Les charges, ce sont le poids de la maison, de tous ce qu’elle contient et de ses occupants. Mais ce sont aussi les forces qui s’exercent sur le bâtiment comme le vent, le poids de la neige,etc.
Les fondations permettent à votre maison de résister à toutes ces contraintes sans bouger à moins qu’elles ne soient fragilisées et qu’apparaissent de fissures.

Pourquoi les fondations se fissurent ?

Les fondations doivent respecter des normes très strictes. Pour les installer, il faut toujours aller chercher un sol possédant une bonne portance c’est-à-dire un sol stable, le plus rigide possible.
C’est l’étude du sol qui va déterminer le type de fondation : Fondations superficielles, semi-profondes ou profondes. Il faut parfois aller à plusieurs mètres sous la terre, un sol portant. Des fondations trop superficielles ou mal faites sont sources de désordres importants.

Mais d’autres éléments entrent en jeu et provoquent des tassements différentiels et donc des fissures dans les fondations:

  • Le type de bâtiments à construire. Les fondations d’une maison individuelle ne sont pas les même que celles d’un gratte-ciel ! Une maison construite sur un demi-sous-sol aura plus tendance à fissurer que celle établie sur un sous-sol complet. A moins que les fondations ne tiennent compte de cette différence de répartition des charges (La partie avec sous-sol est plus lourde).
    De même la construction d’une terrasse s’appuyant sur le mur de la maison peut entrainer un déséquilibre si les fondations de la nouvelle construction de sont pas assez solides.
  • La nature du sol : Sol argileux, sableux, rocheux ou sol hétérogène à la portance différente selon les endroits. Sous le poids de la construction, le sol va tasser de manière différente et donc entrainer l’apparition de fissures.
    Une construction réalisée sur des remblais mal compactés ou de natures différentes provoque les mêmes problèmes.
  • Les conditions climatiques : Les alternances d’épisodes pluvieux suivis de sécheresses entrainent des mouvements de terrains surtout en sol argileux. Le sol gonfle, se rétracte, puis gonfle et se rétracte, etc. Tous ces mouvements font bouger les fondations.
  • L’état des nappes phréatiques : Des fluctuations importantes dans le niveau des nappes d’eau souterraine peut affecter la stabilité du sol et donc des fondations (pluie, sécheresse, pompage, détournement de cours d’eau).
  • L’environnement est tout aussi déterminant : Des fouilles importantes emprises tout à côté d’un bâtiment existant peut fragiliser les fondations.
    La réalisation d’un drainage sur les terrains environnants la construction va changer la nature du sol qui va s’assécher.
  • Le gel : Les fondations doivent être hors gel. Selon la région et l’altitude, elles sont donc plus ou moins profondes.

Le non respect de ces règles va entrainer l’apparition de fissures au niveau des fondations. « Un tassement différentiel de 1 cm entre deux points d’appui distant de 5 m suffit à provoquer une fissure… »

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Murs et sols

Le cas particulier des argiles gonflantes

Ce type d’argile est particulièrement « destructeur » pour les bâtiments. Très sensibles à l’eau, elles gonflent et se soulèvent avec la pluie pour se rétracter et se tasser en période de sécheresse. Le retrait peut atteindre une dizaine de centimètres. Particulièrement mises à l’épreuve, les fondations bougent, se fissurent et des lézardes apparaissent dans les murs de la construction.
Les risques liés au phénomène de retrait-gonflement des argiles est le second poste d’indemnisation pour catastrophe naturelle des maisons individuelles. Dans certaines régions, un Plan de Prévention des Risques indique les précautions à prendre pour ce type de terrain.

Comment réparer des fondations fissurées ?

Lorsque les fondations sont atteintes, il faut impérativement les consolider : Travaux de reprise en sous œuvre, pose de micro pieux, injection de résine sous les fondations, etc. Ce n’est que lorsque les fondations sont stabilisées que les fissures en façade peuvent être rebouchées.
Lorsque des fissures apparaissent avertissez toujours votre assureur. N’hésitez pas à demander l’avis d’un expert indépendant. Prévenez également votre mairie surtout si votre commune à été classée en « zone catastrophe naturelle ».

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
FISSURES

FISSURES SUR FONDATION
Les avis et commentaires

Trouvez des professionnels qualifiés pour vos travaux !

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

SÉLECTION DE PRODUITS