Poncer un escalier avant de le retaper

Dans le cadre d’une rénovation d’un escalier en bois, il est nécessaire de procéder à un ponçage, à la main, ou à l’aide d’un équipement spécifique. Voici les différentes étapes et quelques conseils pratiques pour poncer un escalier avant de le retaper et lui donner une seconde jeunesse.

Première étape : préparation du chantier

Avant de poncer un escalier, il faut bien protéger l’environnement de travail car cette opération va engendrer beaucoup de poussière. Pour éviter d’avoir à tout nettoyer après les travaux, il est indispensable de bien préparer l'espace. Outre les lieux autour des escaliers, il faut penser à préserver toutes les pièces de la maison (tous les étages).

Dans un premier temps, il faut recouvrir les meubles et le sol, avec des draps usagés ou des bâches. Pour que les autres pièces restent intactes après le ponçage, il faut aussi penser à bien fermer les portes, les placards, puis à calfeutrer les rainures si le sol est un parquet ancien en bois par exemple. Dernière précaution : toutes les fenêtres seront ouvertes pour qu’un maximum de poussière parte vers l’extérieur, limitant les retombées à l’intérieur des pièces.

Deuxième étape : le ponçage

Le ponçage peut se réaliser de deux manières, en fonction de l’état de l’escalier :

  • Ponçage à la main

Pour poncer un escalier en bois à la main, on peut utiliser deux types d’outil : du papier abrasif ou une cale à poncer. A souligner qu’il faut toujours poncer en respectant le sens des fibres du bois, sous peine d’abîmer le revêtement.

  • Ponçage électrique

Si l’escalier en bois est vraiment dans un piteux état, ou tout simplement pour un ponçage plus rapide, on peut faire appel à un équipement électrique, à louer auprès des enseignes spécialisées. Avec une ponceuse à bande, on peut traiter facilement jusqu’aux escaliers les plus spacieux. Quant à la ponceuse d’angle ou la ponceuse triangulaire, elle permet de traiter les zones difficilement accessibles avec le précédent matériel.

Pour affiner le résultat, il faut commencer le ponçage avec un abrasif à grain moyen (G 80 à 120) puis passer à un abrasif à grain fin (G 180 à 320). Contrairement à toute logique, plus le chiffre est élevé, plus le grain est fin. Pour un rendu homogène, il faut veiller à poncer les marches, mais également les rebords, les contremarches sans oublier la rampe, la rambarde ou le garde-corps.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Escaliers

Troisième étape : finalisation

Une fois l’escalier bien poncé, il faut procéder à la finalisation. Avant de retirer les différentes protections préalablement mises en place, il est nécessaire de retirer la poussière générée durant le ponçage à l’aide d’un aspirateur en terminant par le passage d’un chiffon doux. En fonction des envies et projets de chacun, l’escalier pourra ensuite être « retapé » de différentes manières. On peut appliquer de la peinture, de la cire ou encore du vernis. Il existe également des kits rénovation pour escalier sous forme de bandes adhésives qui permettent de camoufler des imperfections ou de donner un look design à votre escalier.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
RÉNOVER UN ESCALIER

PONCER UN ESCALIER AVANT DE LE RETAPER
Les avis et commentaires

Trouvez des professionnels qualifiés pour vos travaux !

ANNUAIRE DES MENUISIERS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS