10 questions à se poser avant d’installer une douche à l’italienne

La douche à l’italienne séduit de plus en plus car elle est élégante, discrète et esthétique mais elle est aussi contraignante et difficile à poser. Voici les 10 questions à vous poser avant de vous lancer dans l’installation d’une douche à l’italienne.

10 questions à se poser avant d’installer une douche à l’italienne

10 questions à se poser avant d’installer une douche à l’italienne  © bmak - Fotolia.com

Est-il possible de creuser ?

Pour avoir une douche au ras du sol, il faut creuser. Si cela ne pose pas vraiment de problème lorsqu’il s’agit d’une construction neuve, cela peut être problématique dans le cas d’une rénovation de salle de bain. Assurez-vous avant de vous lancer dans le projet qu’il est possible de creuser à l’endroit où vous voulez poser votre douche à l’italienne.

Faut-il surélever ?

Renseignez-vous sur la configuration de votre salle de bain et de votre système d’évacuation d’eau. Dans certains cas de figures, vous serez contraints de surélever la douche pour vous raccorder à l’évacuation principale et garantir une bonne évacuation de l’eau.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Douche

Comment assurer l’étanchéité ?

Une douche à l'italienne doit être parfaitement étanche pour éviter une usure prématurée et un dégât des eaux. Les joints ne sont pas suffisants pour garantir cette étanchéité. Vous allez devoir prévoir une autre méthode comme le SEL (système d’étanchéité liquide), le panneau à carreler ou les membranes d’étanchéité.

Comment évacuer l’eau ?

Le problème majeur dans une douche à l’italienne est l’évacuation de l’eau. Cette dernière doit être suffisamment rapide pour éviter que votre salle de bain ne se transforme en piscine. Si, pour une douche classique, la pente doit être de 1% minimum, il est préférable d’opter pour une pente de 3% pour une douche à l’italienne.

Quel type de sol choisir ?

Il est important d’installer un sol antidérapant dans une douche à l’italienne. La mosaïque est parfaite pour éviter de glisser ou sinon, choisissez du carrelage avec une texture antidérapante pour le sol.

Quelle ouverture choisir ?

Si la caractéristique principale d’une douche à l’italienne est d’être ouverte et de se fondre avec le reste de la pièce, il est aussi possible de la fermer avec une paroi si votre salle de bain est petite.

Quelle paroi de douche choisir ?

Si vous choisissez de séparer votre douche à l’italienne avec une paroi, il faut choisir le type de paroi et son système de fixation. La paroi peut être fixe ou battantes, transparente ou non. L’idéal est de choisir une paroi transparente pour qu’elle reste la plus discrète possible.

Quel budget prévoir ?

Installer une douche à l’italienne est plus onéreux qu’installer une douche classique (surtout en cas de rénovation) car la pose est plus complexe et les matériaux plus chers. Comptez entre 3000 et 5000 euros hors taxe en moyenne. Mais la facture peut être plus élevée si vous optez pour des matériaux de qualité supérieure et si votre douche est de grande dimension.

Faut-il faire appel à un professionnel ?

A moins d’être un bricoleur averti, il est préférable de faire appel à un professionnel pour poser une douche à l’italienne car son installation est complexe.

Faut-il faire un rebord ?

Le rebord n’est pas obligatoire mais nécessaire si vous jugez que la pente d’évacuation n’est pas suffisante.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
TYPES DE DOUCHES

10 QUESTIONS À SE POSER AVANT D’INSTALLER UNE DOUCHE À L’ITALIENNE
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PLOMBIERS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS