Quel traitement choisir pour l’eau d’un spa ?

Une eau de baignade de qualité passe inévitablement par sa filtration efficace, son bon équilibre et sa parfaite désinfection. Alors, quel traitement choisir pour l’eau d’un spa ? Découvrez les différentes possibilités de traitement de l'eau d'un spa qui s’offrent à vous, leurs avantages et leurs inconvénients.

Choisir un traitement au chlore pour l’eau d’un spa

Le chlore est le produit désinfectant le plus populaire du marché et c’est aussi le moins coûteux. Son usage nécessite toutefois de veiller constamment au respect de l’équilibre de l’eau du spa.
Dégageant une forte odeur, le chlore est mal toléré par les peaux sensibles et entraîne des réactions d’irritation des yeux.
Présenté sous forme de pastilles, on l’installe dans le skimmer du bassin ou dans un flotteur. Traiter un spa au chlore est une solution efficace et peu couteuse.

Attention : au-delà de 28°C, le chlore est beaucoup moins efficace. De plus, il ne doit jamais être utilisé dans un spa gonflable.

Choisir un traitement au brome pour l’eau d’un spa

Le brome pour spa est également un très bon désinfectant qui présente l’avantage de rester stable même si la température de l’eau du spa dépasse les 28°C. De plus, les UV et les variations de pH n’en amenuisent pas l’efficacité.
Sans odeur, le brome est parfaitement adapté à une utilisation en spa. On peut compléter son action avec de l’oxygène actif qui le régénère. En traitement choc, on utilisera du peroxyde d’hydrogène mais jamais de chlore puisqu’ils sont incompatibles.

Attention : le brome est plus coûteux que le chlore.

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis Spa chez soi

Choisir un traitement à l’oxygène actif pour l’eau d’un spa

L’oxygène actif pour spa est un produit à la fois non irritant et naturel qui s’adapte bien à un usage en spa (on l’y retrouve d’ailleurs très fréquemment). Son action doit toutefois être complétée par un produit algicide.
En traitement choc, il peut être associé à du chlore. L’oxygène actif est de toute façon compatible avec l’ensemble des traitements existants.

Attention : l’oxygène actif est très sensible aux températures élevées ainsi qu’à leurs variations. Un réajustement régulier est donc à prévoir.

Choisir un traitement au PHMB pour l’eau d’un spa

Le PHMB est un produit à la fois doux, stable, indifférent aux variations de température et aux fluctuations de pH. Son action doit toutefois être complétée par un traitement anti-algue.

Attention : n’associez jamais un traitement au PHMB avec un traitement au chlore, au brome, au cuivre ou encore au bronze car ils sont totalement incompatibles. En cas de traitement choc vous devez donc l’associer à de l’oxygène actif.

Choisir un traitement à l’ozone pour l’eau d’un spa

La majorité des spas en acrylique sont munis d’un ozoniseur qui diffuse de l'oxygène dans l’eau.

La filtration du spa doit tourner en permanence afin de faire fonctionner l'ozonateur en continu.
Le traitement à l’ozone ne peut toutefois se suffire à lui-même et doit être complété par un produit rémanent à base de chlore, de brome ou d’oxygène actif.
On utilise principalement l'ozonateur pour réduire la quantité de traitements chimiques dans l’eau du spa.

Le traitement de l'eau doit se faire en paralèlle d'un nettoyage régulier du spa.

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

Quel traitement choisir pour l’eau d’un spa ? Les avis et commentaires

Annuaire des piscinistes de France
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

dossiers

galeries photos

produits