Raboter une porte : technique et méthode

Le rabotage d'une porte est nécessaire lorsque celle-ci se ferme ou s'ouvre mal et qu'elle frotte au sol ou à l'encadrement. Comment faut-il faire ? Avec quels outils ? Peut-on raboter une porte soi-même ? Autant de questions auxquelles nous allons apporter des réponses et des conseils.

Pourquoi raboter une porte ?

Le bois très largement utilisé pour les portes intérieures est un matériau vivant qui travaille constamment. L'humidité et la chaleur ont pour conséquence de déformer le bois provoquant un dysfonctionnement de la porte.

Lorsque vous changez votre sol par un parquet ou un carrelage, l'épaisseur de ce nouvel revêtement peut empêcher le bon fonctionnement de la porte. Raboter le dessous d'une porte ou raboter le côté d'une porte sera alors indispensable afin de réduire les dimensions de celle-ci et avoir à nouveau un fonctionnement optimal.

Il arrive aussi qu'un sol ne soit pas parfaitement droit ce qui implique de raboter la porte pour la mettre à niveau avec celui-ci.

Les portes en PVC peuvent également être rabotées pour éviter les frottements mais il est préférable de contacter un professionnel afin d'éviter toutes dégradations.

Attention, ne jamais raboter le chambranle (encadrement de porte) afin de laisser les huisseries intactes.

Vous n'êtes pas à l'aise avec le bricolage ? Contactez un menuisier ou un serrurier et faites faire plusieurs devis afin de connaitre le prix pour raboter votre ou vos portes.

Avec quels outils peut-on raboter une porte ?

Avant de raboter une porte, il faut essayer de resserrer les vis des charnières qui sont susceptibles d'être à l'origine d'un frottement de la porte. Vous pouvez en outre ajouter des rondelles sur chaque gond afin de rehausser la porte Si malgré cela la porte frotte toujours, un ponçage à l'endroit du frottement avec du papier abrasif peut suffire.

Un rabot manuel ou électrique devra être utilisé si la porte coince trop fortement. Hormis la simplicité d'utilisation d'un rabot électrique, les caractéristiques des deux rabots sont les mêmes.

Vous pouvez remplacer le rabot par une râpe à bois ou une ponceuse vibrante et pour les parties à enlever de plus de 1 cm ou les portes en PVC, préférez une scie sauteuse, scie circulaire ou une ponceuse à bande.

Ces outils sont tous utilisables pour raboter une porte intérieure en bois mais pour raboter une porte d'entrée blindée, préférez le rabot électrique et une meuleuse/scie circulaire pour les parties métalliques.

Les étapes pour raboter une porte

Repérez le frottement de la porte au sol ou sur le chambranle. En fonction de la difficulté à ouvrir/fermer la porte, il existe deux méthodes.

  1. Si le frottement est très faible, passez une feuille de papier abrasif à l'endroit du frottement et procédez à de nombreux mouvements d'ouverture et de fermeture de la porte jusqu'à suppression du frottage. Il faudra l'aide d'une seconde personne pour tenir la feuille de papier de verre pendant que vous actionniez la porte.
  2. En cas de frottement important, enlevez (dégondez) la porte et posez-la sur des tréteaux afin de travailler à une hauteur raisonnable pour votre dos.

Protégez votre environnement de travail contre les copeaux de bois ou des fragments de PVC en posant des bâches en plastique ou une vieille couverture au sol et sur vos meubles.

Mesurez la partie la plus haute du cadre de votre porte jusqu'au sol du côté droit et gauche. Reportez les mesures sur votre porte et reliez les deux points à l'aide d'une règle.

Si la partie à enlever est supérieure à 1cm, commencez avec la scie afin de supprimer la plus grosse partie. Puis continuez à raboter petit à petit votre porte toujours dans le même sens pour éviter les éclats et faites des essais afin de ne pas enlever trop de matière. Enfin finissez avec du papier de verre qui permettra de supprimer les petites imperfections.

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire


Raboter une porte : technique et méthode Les avis et commentaires