Pose d’une porte en tunnel

La pose d’une porte en tunnel ou en tableau est une tâche assez simple, mais il est essentiel de respecter des règles de maçonnerie pour obtenir une pose parfaite. Voyons ici les détails d’installation d’une porte en tunnel.

Les outils pour installer une porte en tunnel

Poser une porte en tunnel se fait dans l’épaisseur du mur. Avant de commencer les travaux, il est important de bien vous équiper.

Vous aurez donc besoin de ces outils et matériaux : une porte et son dormant ; une cartouche de mastic maçonnerie ; des chevilles ;  des cales ;  des vis de réglage à double filetage ;  un rouleau de fond de joint en mousse préformée ; un niveau à bulle ; des forets à béton ;un tournevis ;  un marteau ; une visseuse ; un perforateur ; un pistolet à cartouche de mastic.

Les étapes pour la pose de la porte en tunnel

Il est techniquement possible d’installer une porte en tunnel en neuf ou en rénovation pour une porte en bois, alu ou PVC. Pour la pose en neuf, vous aurez à installer la porte et son bâti. Pour ce qui est de l’installation en rénovation, vous devrez déposer l’ancienne porte et placer la nouvelle sur le dormant existant. Il n’est pas utile de toucher à l’encadrement.

Pour une réalisation de qualité, laissez-vous guider par un schéma de pose d’une porte en tunnel et suivez ces étapes suivante.

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis Portes

1. La préparation de la porte :

  • Avant de commencer, protégez le sol.
  • Prenez les mesures des niveaux et de l’aplomb de la maçonnerie pour éviter les mauvaises surprises pendant l’installation.
  • Désolidarisez le battant de votre dormant à l’aide d’un barillet.

2. La mise en place du bâti

La dimension du bâti de la porte doit être identique à celle du tableau. Avant de retirer le dormant, vous devez donc effectuer les réglages.

3. La pose du bâti

  • Creusez un peu autour des pattes et posez des fixations. Ainsi, vous pourrez repérer l’endroit pour percer.
  • Si vous faites appel à un professionnel, il utilisera un tamis et un scellement chimique. Il posera une tige filetée et attendra que le produit se durcisse.
  • Le bâti peut être installé et les pattes sont placées aux tiges.

4. La pose de la porte

  • Pour insérer le barillet, suivez les instructions du fabricant.
  • La porte et le battant peuvent à présent être montés. Vérifiez bien que la fermeture et l’ouverture se font sans accoup.

5. Les finitions

Comblez avec un mortier les trous qui se trouvent dans votre maçonnerie et attendez que ça sèche.

6. L’étanchéité

Réalisez le joint sur le pourtour de votre porte avec un mastic d’étanchéité et un pistolet. Enfin, lissez le joint avec la main.

Les erreurs à éviter durant la pose d'une porte en tunnel

Étant donné que l’installation d’un bloc porte n’est pas un chantier de petite envergure, il est recommandé de faire appel à un expert-menuisier. Néanmoins, si vous souhaitez réaliser vous-mêmes les travaux, vous devez éviter les erreurs telles que :

  • négliger les dimensions de la cloison ou de l’emplacement du bloc porte ;
  • ignorer le sens d’ouverture de la porte battante ;
  • ne pas tenir compte de la configuration des murs adjacents et de la pièce ;
  • oublier d’adapter la longueur des montants du bloc porte à la hauteur de la porte (il est essentiel que l’huisserie dépasse de 5 mm le bas de votre porte) ;
  • ne pas vérifier s’il s’agit d’un bloc porte sur mur porteur avant une rénovation
Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

Recommandé pour vous


Pose d’une porte en tunnel Les avis et commentaires

Annuaire des professionnels de France
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

dossiers

galeries photos

produits

Newsletter

Chaque mois, recevez nos conseils pour embellir votre habitat !