Les syndicats secondaires

Pour la gestion, l’administration et l’entretien des grandes copropriétés, peuvent être constitués des syndicats secondaires qui s’occupent spécifiquement d’un ou plusieurs bâtiments. Retour sur leurs compétences et leur organisation.

Dans quel cadre peut-on constituer un syndicat secondaire ?

Les grandes copropriétés qui sont composées de plusieurs bâtiments, impérativement séparés les uns aux autres (fondations et/ou murs distincts), peuvent compter un syndicat principal et, un ou plusieurs syndicats secondaires. La décision de créer un ou plusieurs syndicats secondaires est prise lors d’une assemblée générale de copropriété à la majorité absolue dite de l’article 25 de la loi du 10 juillet 1965. A noter : les membres de la copropriété concernée peuvent décider de constituer un conseil syndical propre ou de garder que le conseil syndical général.

La formation de ce syndicat secondaire doit faire l’objet d’une publication au fichier immobilier, et doit être notifié dans le règlement de copropriété.

Organisation et fonctionnement du syndicat secondaire

Le fonctionnement et l’organisation du syndicat secondaire sont déterminés dans le règlement de copropriété. Si non, ce sont les membres du syndicat eux-mêmes qui fixent leur organisation dans le respect de la loi du 10 juillet 1965. Cependant, le fonctionnement et l’organisation d’un syndicat secondaire sont généralement similaires au fonctionnement et à l’organisation d’un syndicat principal.

L’assemblée générale d’un syndicat secondaire fonctionne de la même façon que les assemblées générales ordinaires et exceptionnelles, du syndicat principal. La différence étant que seuls les copropriétaires des bâtiments concernés sont conviés.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Syndic de copropriété

Quelles sont les compétences du syndicat secondaire ?

La principale mission du syndicat secondaire est d’assurer la gestion, l’administration et l’entretien des bâtiments concernés. Son rôle est donc ciblé. En tant que personne morale, le syndicat secondaire dispose d’ailleurs de frais de gestion et d’un budget qui lui sont propres (frais syndicaux, frais d’AG, frais de fonctionnement, etc.). Le syndicat secondaire dispose en ce sens de sa propre comptabilité.

Le syndicat secondaire peut décider, sans autorisation préalable du syndicat principal, de tous les travaux d’amélioration qui concernent l’intérieur de son bâtiment, ou des bâtiments concernés. Concernant l’extérieur de son bâtiment, ou des bâtiments concernés, les décisions ne doivent simplement pas porter atteinte aux droits des autres copropriétaires.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
TYPES DE SYNDIC

LES SYNDICATS SECONDAIRES
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS