Le déroulement d’une AG de copropriété

L'assemblée générale au sein d'une copropriété, appelée dans le langage courant AG, est obligatoire au moins une fois par an. Voici comment se déroule concrètement une assemblée générale entre copropriétaires...

Le déroulement d’une AG de copropriété

Le déroulement d’une AG de copropriété  © Rawpixel - Fotolia.com

Déroulement d'une AG de copropriété

Il est important de rappeler que tous les copropriétaires possédant un bien dans l'immeuble sont convoqués (quelle que soit la superficie du bien). Si un copropriétaire ne peut être présent à l'AG, il peut se faire représenter par un mandataire de son choix. Il faut savoir également que les copropriétaires qui ne sont pas à jour de leur cotisation peuvent être exclus du vote.

Choix du lieu

L'assemblée générale peut se dérouler dans une salle attenante à la copropriété ou dans les locaux professionnels du syndic. Le syndic veille à ce que la salle soit bien éclairée et qu'il y ait une table et des chaises pour accueillir tous les participants de façon confortable. La réunion commence à l'heure indiquée dans l'ordre du jour. Les personnes en retard peuvent néanmoins se joindre au cours de l'AG.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Syndic de copropriété

Feuille de présence

Avant de commencer une AG, les copropriétaires signent une feuille de présence. La feuille de présence indique les nom et domicile de chaque copropriétaire ainsi que la quote-part dont il dispose (les tantièmes fixés par le règlement de copropriété). Les copropriétaires qui arrivent en retard peuvent également voter mais l'heure d'arrivée doit être mentionnée sur la feuille de présence. La feuille de présence sera annexée au procès-verbal de l'AG.

Election du président de séance

L'assemblée générale débute par l'élection du président qui supervise les débats. Il est également nommé un ou deux scrutateurs ou un secrétaire de bureau. Le président désigné lit l'ordre du jour et ouvre les débats.

Ordre du jour

Les questions émises dans l'ordre du jour sont discutées les unes après les autres. Les copropriétaires doivent se prononcer sur tous les points sans exception. D'autres questions ne figurant pas à l'ordre du jour peuvent être abordées en AG mais elles ne peuvent pas aboutir à une prise de décision ou à un vote.

Le vote

Les copropriétaires votent favorablement ou refusent les propositions selon les règles de majorité en vigueur (les 2/3 des voix et dans certains cas la majorité absolue). Ils peuvent également émettre des réserves sur certains points sans être totalement contre. Le vote se déroule par écrit ou à main levée. Quel que soit le mode de vote choisi, celui-ci doit être transparent et non anonyme. En effet, il est essentiel de pouvoir comptabiliser le total des « votes pour, contre ou abstention » selon la quote-part de chaque copropriétaire afin de valider ou non la question.

La durée

La durée d'une assemblée générale de copropriété dépend de la taille de l'immeuble, du nombre de lots et de la complexité des questions inscrites à l'ordre du jour. Il n'est pas rare qu'il y ait des discussions houleuses, voire agressives, dans certaines copropriétés, surtout quand les points concernent les questions financières.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

LE DÉROULEMENT D’UNE AG DE COPROPRIÉTÉ
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS