Ma maison est-elle une passoire thermique ?

Votre maison est-elle une passoire thermique ? La France compte pas moins d’1,7 millions de passoires thermiques dans le parc résidentiel : des logements particulièrement énergivores qui représentent une menace pour l’environnement et le climat, et qui entraînent des factures d’énergie élevées pour leurs occupants. Des solutions existent pour les identifier et les rénover.

Qu'est-ce qu'une passoire thermique ?

La définition des passoires thermiques repose sur la consommation énergétique de ces logement énergivores. Il s’agit d’habitations qui sont particulièrement mal isolées, et qui font l’objet d’un classement très bas dans le DPE (diagnostic de performance énergétique).

Elles sont classées selon une étiquette F ou G, et correspondent à des logements énergivores, dont l’impact sur l’environnement est conséquent. Outre les effets néfastes sur l’environnement, car ces logements présentent des émissions de gaz à effet de serre très élevées, elles ont également pour conséquences d’entraîner des factures d’énergie particulièrement onéreuses.

Que vous vous chauffiez au gaz ou à l’électricité, une maison passoire thermique sera un véritable gouffre financier, car elle est difficile à chauffer et que les déperditions de chaleur sont importantes, ce qui sollicite énormément votre chaudière ou vos radiateurs, entraînant des factures élevées. A titre d’exemple, un logement est considéré comme une passoire thermique dès lors que sa consommation d’énergie excède les 330 kWh et par m².

Quels travaux prévoir pour sortir de l’étiquette F ou G et ne plus être une passoire thermique ?

Avant même de démarrer des travaux de rénovation dans une passoire thermique, il est indispensable de réaliser un audit énergétique. Ce diagnostic de passoire thermique permet de savoir précisément quels sont les points faibles du logement, quelles sont les zones à renforcer en priorité. Car si par exemple vos fenêtres sont performantes et que la chaleur s’évacue par le toit, il sera inutile de changer les fenêtres et bien plus efficace d’isoler le toit.

Une fois que vous avez réalisé cet audit énergétique, vous pouvez vous adresser à un artisan ou une entreprise certifiée RGE (reconnu garant de l’environnement), qui vous proposera des devis afin de réaliser des travaux ciblés permettant de rendre votre logement plus performant.

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis Rénovation énergétique

Aides et accompagnements pour rénover les passoires themriques

Il existe des aides pour réaliser des travaux de rénovation des passoires thermiques. Ces aides et dispositifs d'accompagnement sont renforcés avec la loi Climat et résilience.

L’aide la plus avantageuse actuellement est MaPrimeRénov’ qui est accessible à tous les propriétaires souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique. Elle permet de financer les travaux d’isolation, de chauffage, de ventilation ou d’audit énergétique et d’obtenir une aide allant jusqu’à 90 % du montant du devis pour les ménages très modestes, jusqu’à 40 % pour les ménages les plus aisés.

Et en étant propriétaire d’une passoire thermique, vous bénéficiez même d’un bonus de sortie de passoire. Ce bonus s’adresse aux logements énergivores classés G ou F, et a été mis en place pour encourager les ménages à réaliser des travaux ambitieux permettant à leur logement de regagner une étiquette plus avantageuse.

MaPrimeRénov’ est cumulable avec le CEE (certificat d’économie d’énergie), l’éco-prêt à taux zéro, le chèque énergie et les aides proposées par les collectivités locales.

Une autre aide à la rénovation existe : l’aide Habiter Mieux Sérénité de l’Anah. Elle s’adresse aux ménages modestes et très modestes et concerne les travaux entraînant une amélioration énergétique de 35 % minimum.

Dans tous les cas, vous pouvez vous faire aider et obtenir des conseils grâce au dispositif Accompagnateur rénov'.

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire


Ma maison est-elle une passoire thermique ? Les avis et commentaires