VMC : le bon emplacement pour les entrées d’air

Renouveler l’air d’un logement est indispensable à votre bien-être et à votre santé. Tabac, animaux, odeurs de cuisine ou encore humidité…autant de polluants qu’il est important d’éliminer avec une VMC qui, pour être efficace, doit être correctement installée.

Les entrées d’air, des éléments indispensables à une bonne ventilation

Une VMC se compose de différents éléments qui permettent d’assurer un renouvellement optimum de l’air intérieur en reproduisant le flux naturel de l’air et en limitant les déperditions de chaleur.
Les entrées d’air sont les dispositifs qui permettent à l’air extérieur de rentrer à l’intérieur de votre maison. Elles sont en partie obturées par des grilles qui évitent notamment aux animaux tels que les rongeurs ou encore aux gros pollens de pénétrer à l’intérieur. L’air frais est ensuite attiré vers les bouches d’extraction, aspiré par le ventilateur de la VMC puis l’air vicié est rejeté à l’extérieur, assurant ainsi un courant d’air dans la maison. Sans entrées d’air, il ne peut donc pas y avoir de circulation de l’air.

Installer les entrées d’air dans les pièces de vie

Pour assurer une bonne circulation de l’air dans tout votre logement et contrairement aux idées reçues, il ne faut pas installer les entrées d’air uniquement dans les pièces les plus exposées à l’humidité comme la salle de bain ou encore la cuisine car l’air ne circulerait pas dans les autres pièces. La pose des entrées d’air doit se faire dans les pièces de vie (salon, chambres…). Dans les constructions récentes, elles sont en général prévues dans les menuiseries des fenêtres ou juste au dessus, ou encore dans les caissons de volets roulants. Elles permettent ainsi de faire rentrer de l’air frais en hauteur qui chassera l’air chaud vers les autres pièces en terminant par les pièces les plus sensibles où se trouvent les bouches d’extraction. L’air suit donc un circuit des pièces les « moins » polluées aux pièces les « plus » polluées.
Si vous habitez une maison ancienne, vous pouvez aussi faire creuser des ouvertures dans vos murs que vous équiperez ensuite de grilles, complétées ensuite par les entrées d’air qui correspondent à votre modèle de VMC, auto-réglable ou hygrovariable.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Isolation

Bien choisir les entrées d’air d’une VMC

Seules les VMC simple flux ont besoin d’entrées d’air. Une VMC double flux dispose de bouches d’insufflation dans chaque pièce, l’air étant capté au niveau du toit.
Les dimensions des entrées d’air et leur nombre sont liées au débit et au modèle de VMC simple flux, lui même calculé selon la dimension totale du logement. Pour les grandes pièces (dont le volume dépasse 40m3), il est recommandé d’installer 2 bouches à débit moyen plutôt qu’une grande à un seul endroit car la circulation de l’air sera plus efficace.
La législation impose également des entrées d’air adaptées à votre modèle de VMC ainsi qu’un entretien régulier pour qu’elles jouent pleinement leur rôle. Si votre entrée d’air est de taille standard, vous pouvez ensuite facilement la changer si elle se détériore ou s’encrasse. Sachez également que certains modèles d’entrée d’air acoustiques peuvent laisser passer l’air tout en réduisant les nuisances sonores.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
VENTILATION

VMC : LE BON EMPLACEMENT POUR LES ENTRÉES D’AIR
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES SPÉCIALISTES DE L'ISOLATION DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS