Maison non ventilée : quels sont les risques ?

Une maison non ventilée est une habitation humide où stagne toutes sortes de polluants, tous plus dangereux les uns que les autres pour la santé. Mais une mauvaise ventilation c'est aussi l'apparition de moisissures, champignons et autres nuisibles qui dégradent profondément le logement.

Maison mal ventilée : un impact sur ma santé

Vivre dans un logement mal ventilé peut avoir des conséquences graves sur la santé. En effet, le principal intérêt de la ventilation est d'apporter un air neuf, plus frais mais surtout plus sec que l'air vicié présent dans l'habitation.

  • De par l'utilisation des sanitaires et de la cuisine, l'air intérieur se charge d'humidité. Un air trop humide peut alors provoquer l'apparition de moisissures, salpêtre et champignons. Très dangereux pour la santé, ils libèrent des allergènes responsables de réaction d'asthme et autres allergies respiratoires.
  • Les appareils de chauffage, les chauffe-eaux ou encore le tabac peuvent être responsables de l'apparition de monoxyde de carbone dans l'air. Sans ventilation efficace, ce gaz néfaste pour la santé, stagnera à l'intérieur de l'habitation
  • Outre l'humidité et le monoxyde de carbone, l'air ambiant de la maison peut également être chargé de divers autres polluants (poussières, hydrocarbures, oxyde d'azote, etc.). Des composants irritants qui sont la cause de réactions allergiques, d'asthme, voire d'empoisonnements.

Maison mal ventilée : les conséquences sur mon habitation

Ne pas ventiler une maison équivaut à accélérer sa détérioration et cela de manière extrêmement rapide.

Comme nous l'avons vu précédemment, l'air se charge d'une humidité qui peut avoir de nombreuses conséquences sur un logement.

  • Apparition de buée sur les surfaces vitrées ainsi que sur les murs. Cette condensation peut même s'aggraver et se transformer en véritable ruissellement d'eau. Moisissures, joints noircis ou encore décollement des revêtements muraux se propagent alors très rapidement dans la maison.
  • Apparition d'un dépôt blanc au pied des murs à l'intérieur du logement. Le salpêtre ou nitrate de potassium, attaque ici les murs en détériorant leur revêtement.
  • Apparition de taches noirâtres qui envahissent les tissus et les murs et qui s'accompagnent d'une odeur désagréable. La moisissure elle aussi peut être la cause d'une détérioration rapide des revêtements muraux et des sols.
  • Apparition de champignons appelés "mérules" qui s'attaquent directement au bois de la structure (poutres, planchers, charpentes) mais aussi aux meubles.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Isolation

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
VENTILATION

MAISON NON VENTILÉE : QUELS SONT LES RISQUES ?
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES SPÉCIALISTES DE L'ISOLATION DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS