Crédit d’impôt pour l’isolation d’une maison

Toute personne fiscalement domiciliée en France peut bénéficier d'un crédit d'impôt dans le cadre de dépenses en faveur du développement durable (CIDD), pour son habitation principale. Voici quelques indications pour savoir sous quelles conditions en bénéficier et quel peut en être le montant.

Comment bénéficier du crédit d'impôt pour l'isolation d'une maison ?

Pour bénéficier du crédit d'impôt il faut être propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit de son habitation principale. Les propriétaires-bailleurs d'un logement de plus de deux ans, qui s'engagent à le louer nu pendant 5 ans minimum à des personnes qui en feront leur habitation principale peuvent également bénéficier du crédit d'impôt.

Les dépenses liées à l'isolation thermique permettant de bénéficier du crédit d'impôt sont l'achat de matériaux d'isolation thermique des parois vitrées, volets isolants et portes d'entrée donnant sur l'extérieur ainsi que l'achat de matériaux d'isolation thermique des parois opaques.

Pour bénéficier du crédit d'impôt, les travaux d'isolation doivent impérativement être réalisés par un professionnel qui, à partir du 1er janvier 2015, devra être accrédité de la mention RGE (Reconnu Garant Environnement).

Isolation: quelles caractéristiques techniques pour bénéficier du crédit d'impôt ?

Pour être éligible au crédit d'impôt dans le cadre de travaux d'isolation, les matériaux utilisés doivent respecter certaines caractéristiques techniques. Leur résistance thermique R, exprimée en mètres carrés Kelvin par Watt, doit être supérieure ou égale à une norme imposée.

Dans le cadre de travaux d'isolation de la toiture, la totalité du toit doit être isolée.

Dans le cadre de travaux d'isolation des murs, 50% de la surface totale des murs de l'habitation donnant sur l'extérieur doit être isolée.

Résistances thermiques minimales :

Planchers de combles perdus, rampants de toiture et plafonds de combles : R ≥ 7 m2.K/W

Isolation des rampants de toiture et des combles aménagés : R ≥ 6 m2.K/W

Planchers bas sur sous-sol, sur vide sanitaire ou sur passage ouvert : R ≥ 3 m2.K/W

Isolation du sol et des murs en façade ou en pignon: R ≥ 3,7 m2.K/W

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Isolation

Comment calculer le crédit d'impôt ?

Pour calculer le crédit d'impôt, sachez qu'il existe, quel que soit le montant des travaux, un plafond global de dépenses, variable selon la situation de famille :

  • 8000 € pour une personne célibataire, veuve ou divorcée
  • 16000 € pour un couple pacsé ou marié soumis à une imposition commune

Le plafond est majoré de 400 € par personne à charge (200 € par enfant en résidence alternée).

Toute dépense au-dessus de ce plafond ne sera pas prise en compte dans le calcul du crédit d'impôt. Par contre, si la dépense et inférieure à ce plafond, la somme restante sera prise en compte lors d’une utilisation ultérieure.

Il existe également des plafonds spécifiques à l'isolation:

  • 150 € par m² pour les parois opaques isolées par l’extérieur.
  • 100 € par m² pour les parois opaques isolées par l’intérieur.

Une fois le montant éligible au crédit d'impôt déterminé, il faut définir le taux correspondant au type de travaux:

  • 15 % lorsque le contribuable n'effectue qu'une seule catégorie de travaux.
  • 25 % lorsqu'il réalise plusieurs types de travaux.
        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
ISOLATION DE LA MAISON

CRÉDIT D’IMPÔT POUR L’ISOLATION D’UNE MAISON
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES SPÉCIALISTES DE L'ISOLATION DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS