Comment identifier le mildiou dans un jardin ?

Le mildiou est un vrai cauchemar pour les cultures, ce champignon s’attaquant en particulier aux fruitiers, aux légumes et aux vignes. Savoir le reconnaître est indispensable pour adopter les bons gestes de traitement. Voici alors quelques conseils pour savoir comment identifier le mildiou.

Comment identifier le mildiou dans un jardin ?

Comment identifier le mildiou dans un jardin ?  © Ryba Sisters Fotolia

Qu’est-ce que le mildiou ?

D’abord, il faut savoir ce qu’est le mildiou : cette appellation est utilisée pour nommer un ensemble de maladies cryptogamiques pouvant toucher plusieurs espèces végétales. Les plantes sont alors attaquées par des microorganismes oomycètes. Le mildiou peut causer de véritables épidémies chez certaines espèces, notamment pour les vignes, les arbres fruitiers et certains légumes (tomate, courge, pomme de terre).

Comment se manifeste le mildiou ?

En cas d’attaque de mildiou, on peut constater l’apparition de taches brunes sur les plantes affectées. Les feuilles peuvent également être recouvertes de moisissures de couleur blanche et d’aspect cotonneux. Si aucune mesure n’est prise, les zones touchées finissent par se flétrir (que ce soit les feuilles ou les rameaux) : toute la plante finit par pourrir. En tout cas, le tubercule se détériore très vite et devient très malodorant.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Entretien de jardin

Les causes du mildiou

Le mildiou est une maladie qui est généralement provoquée par l’attaque de parasites microscopiques appartenant à la catégorie des Oomycètes, de la famille des Chromista, qui partagent des caractéristiques très proches des champignons. Dans le jargon, on en parle comme des « champignons parasites » possédant la particularité de se multiplier très vite lorsque certaines conditions sont remplies (forte humidité et température oscillant entre 12 et 25 °C). La diffusion de la maladie se fait par les spores produites par les Oomycètes. Attention, ces derniers peuvent résister à l’hiver, se fixant sur les débris végétaux et se réactivant dès que le beau temps revient.

Ces parasites à l’origine du mildiou affichent une forte sensibilité au cuivre, c'est pour cela que les jardiniers utilisent de la bouillie bordelaise en traitement.

Les plantes pouvant être touchées par le mildiou

Le mildiou peut « attaquer » une multitude de végétaux, le jardinier ou l’agriculteur doit alors faire preuve de vigilance. Voici quelques espèces plus particulièrement concernées par le mildiou :

  • la vigne (Plasmopara viticola)
  • les pommes de terre (Phytophthora infestans)
  • les légumes : betterave, carotte, épinard, artichaut, céleri, oignon...
  • les fruits : abricot, fraise, pêche...
  • la canne à sucre
  • la luzerne
  • hellébore
  • les agrumes...

Une épidémie de mildiou dans les cultures de pommes de terre a provoqué une grand famine de 1845-1849 en Irlande. Heureusement aujourd'hui le mildiou est limité et éradiqué grâce des traitements préventifs ou à des produits fongicides.

Maintenant que vous savez identifier le mildiou, consultez notre article sur les différents traitements possibles pour éliminer cette maladie de votre jardin : "Les traitements contre le mildiou".

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
TRAITEMENTS D'UN JARDIN
MALADIES DU JARDIN 1. Comment identifier le mildiou dans un jardin ? 2. Les traitements contre le mildiou

COMMENT IDENTIFIER LE MILDIOU DANS UN JARDIN ?
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PAYSAGISTES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS