Rénovation énergétique : que puis-je déduire de mes impôts ?

Entreprendre certains travaux de rénovation ouvre droit à une déduction d'impôt très intéressante. Il s'agit du crédit d'impôt pour la transition énergétique, entré en vigueur en septembre 2014. Taux unique et conditions d'octroi, les informations pratiques à suivre dans cet article.

Rénovation énergétique : que puis-je déduire de mes impôts ?

Rénovation énergétique : que puis-je déduire de mes impôts ?  © apops - Fotolia.com

Rénovation énergétique : l'évolution du crédit d'impôt jusqu'à fin 2015

Les travaux de rénovation visant l'amélioration des performances énergétiques d'un logement principal, sont éligibles depuis 2005 au crédit d'impôt développement durable. En septembre 2014, son appellation évolue pour devenir le CITE, crédit d'impôt pour la transition énergétique.

Accessible à tous, propriétaires comme occupants, le CITE permet de déduire de son impôt sur le revenu une partie des dépenses investies dans l'équipement et la main-d'œuvre, nécessaires à la réalisation de certains travaux de rénovation énergétique.

Une déduction qui s'élève à 30% des frais engagés et ce jusqu'au 31 décembre 2015. Un taux unique dans la limite de 8000€ pour une personne seule et 16000€ pour un couple. Le CITE s'appliquera même dans le cas d'une seule opération de travaux et non plus uniquement dans le cadre d'un bouquet travaux.

À noter : dès le 1er janvier 2015, il sera nécessaire de faire appel à des professionnels qualifiés RGE : "Reconnu Garants de l'Environnement", afin de bénéficier du CITE.

Rénovation énergétique, que puis-je déduire de mes impôts en 2015 ?

La déduction de 30% permise par le crédit d'impôt pour la transition énergétique, concerne uniquement certains travaux de rénovation.

1) Acquisition d'une chaudière à condensation gaz, bois, fioul ou d'une chaudière micro-cogénération gaz.

2) Acquisition d'équipements utilisant une source d'énergie renouvelable ou alimentés par une pompe à chaleur :

  • équipements de production d'eau chaude sanitaire alimentée par une source d'énergie renouvelable (exemple : le solaire)
  • équipement de production de chauffage et/ou d'eau chaude sanitaire utilisant le bois ou l'énergie biomasse.

3) Acquisition et pose de matériaux d'isolation thermique :

  • matériaux d’isolation thermique des parois opaques verticales et planchers bas
  • matériaux d’isolation thermique des parois opaques inclinées et toitures-terrasses
  • matériaux d'isolation thermique des parois vitrées (dont les menuiseries extérieures et volets isolants).

4) Installation d’une pompe à chaleur.

5) Pose de l'échangeur de chaleur souterrain des pompes à chaleur géothermiques.

Les informations de cet article sont données à titre indicatif.
En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous vous invitons à utiliser ces informations avec prudence. Pensez à vous renseigner auprès des organismes professionnels et services administratifs.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Efficacité énergétique

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE : QUE PUIS-JE DÉDUIRE DE MES IMPÔTS ?
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS