DOSSIER RELANCE DU MARCHÉ DE L’IMMOBILIER : LES NOUVELLES MESURES DU GOUVERNEMENT

Le plan de rénovation énergétique de l’habitat, "Jéco-rénove, J'économise", est lancé en 2013. Le gouvernement souhaite inciter les foyers à engager des travaux de rénovation énergétique dans leurs logements anciens. En 2014, les aides financières du plan sont renforcées et adaptées afin de favoriser les ménages les plus modestes.

Rénovation énergétique : des aides financières spéciales pour les ménages les plus modestes

Rénovation énergétique : des aides financières spéciales pour les ménages les plus modestes  © Halfpoint - Fotolia

Rénovation énergétique, les aides cyclées pour les ménages très modestes

En 2013, le plan de rénovation énergétique de l’habitat, doit favoriser l'amélioration des performances thermiques du parc immobilier. Le gouvernement met ainsi en place des aides financières en faveur de ce type de travaux.

En juin 2014, un rapport sur le "Financement des travaux de rénovation thermique par les ménages modestes" est remis à la ministre du logement.
Un document qui met en évidence les besoins plus prononcés des foyers modestes en matière d'aides financières. Le soutien à ces ménages est donc réadapté et renforcé dans le cadre du programme "Habiter mieux".

  • Les propriétaires occupants les plus modestes, bénéficient à présent d'une subvention renforcée de l'ANAH. Celle-ci doit couvrir jusqu'à 50% du coût des travaux de rénovation énergétique, contre 35 % auparavant.
  • Une prime de 3000 € s'y ajoute afin de lutter contre la précarité énergétique.
  • Des aides provenant des collectivités peuvent également être attribuées (jusqu'à 500 €).

Promulgation du microcrédit en faveur des ménages les pus modestes

Les ménages concernés par la précarité énergétique gaspillent plus de 10% de leur budget, déjà modeste, dans leur facture énergétique.

Le rapport de juin 2014 précédemment cité, souligne donc l'insuffisance des aides publiques au financement des travaux de rénovation énergétique, pour les ménages très modestes. Ces foyers ne peuvent avoir recours au crédit, même à taux zéro. Le rapport préconise donc une solution intermédiaire, celle du microcrédit personnel.

Le développement de ce nouveau microcrédit se voit destiné à financer le montant des travaux restant à la charge des propriétaires, déduction faite des aides de l’Anah. Le microcrédit, s'il intervient dans le cadre de la rénovation thermique des logements, est également étendu à la lutte contre l’insalubrité et l’adaptation au vieillissement et au handicap.

Le microcrédit permet donc un financement allant de 5000 à 10 000 euros et vise la distribution de 20 000 prêts par an.

 

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Efficacité énergétique

        

DOSSIERS

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE : DES AIDES FINANCIÈRES SPÉCIALES POUR LES MÉNAGES LES PLUS MODESTES
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

GALERIES PHOTOS

PRODUITS