DOSSIER SE LANCER DANS UNE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE

Il n’y a pas de généralités en matière de rénovation énergétique, chaque habitation est unique et exige des travaux personnalisés. La rénovation fait souvent appel à un « bouquet de travaux » concernant plusieurs pièces. Alors dans ce cas, comment évaluer le budget d'une rénovation énergétique ? Voici quelques éléments de réponses...

Evaluer ses besoins

La première étape avant de commencer les démarches est de définir les réels problèmes (déperdition de chaleur, humidité, mauvaise isolation des fenêtres...). Faire une check-list par ordre de priorité des travaux est une bonne initiative et permet de faire le point et de se poser les bonnes questions.

S’agit-il de rénover une pièce ou l’habitation dans son ensemble, moderniser son habitat, améliorer l’esthétique, privilégier le confort, donner une valeur ajoutée, remplacer le chauffage ou renforcer l’isolation du toit, des murs ou des fenêtres ? Surfer sur les sites internet spécialisés peut déjà donner une petite idée des possibilités, du choix des équipements, des matériaux et du budget.

Comparer les devis des professionnels

Une fois les principaux travaux identifiés, il faut se tourner vers les professionnels pour obtenir conseils et prix.

Dans un premier temps, il faut faire établir un DPE (Diagnostic de Performance Energétique). Cette expertise est informative mais obligatoire en cas de vente du bien). Le classement permet de bien cibler les problèmes. Pour prendre la meilleure décision, il est conseillé de faire établir plusieurs devis comportant les mêmes travaux et services pour pouvoir comparer les propositions.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Efficacité énergétique

Tenir compte des aides d'Etat

La facture finale peut paraître importante, mais il faut savoir qu’un certain nombre d’aides peut faire descendre le prix de façon très avantageuse. La politique du Gouvernement motive les ménages à entreprendre des travaux de rénovation énergétique avec son plan « J’éco-rénove, j’économise ».

Les primes de 1.350 à 3.000 euros, l’Eco-PTZ (le prêt à taux zéro), le CIDD (Crédit d’Impôt Développement Durable), la TVA à taux réduit, les aides de l’Anah, des Régions, des Départements,… sont des dispositifs parfois cumulables ou sans plafond de ressources dont beaucoup de ménages français peuvent bénéficier.

Il est fortement conseillé de consulter un PRIS (Points Rénovation Info Service) pour obtenir des conseils, des estimations et des informations, c’est un service gratuit.

Un investissement à long terme

Il faut également compter dans l’estimation du prix de revient des travaux les futures économies d’énergie et la plus-value de l’habitation.

Une meilleure isolation et des installations plus performantes permettent de faire baisser la facture de chauffage et un meilleur DPE fait monter le prix de vente du bien immobilier.

        

DOSSIERS

QUEL BUDGET PRÉVOIR POUR UNE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

GALERIES PHOTOS

PRODUITS