Loi finance 2015: le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE)

Depuis le 1/9/2014 et jusqu'au 31/12/2015, on ne parle plus de Crédit d'Impôt Développement Durable (CIDD), mais de Crédit d'Impôt pour la Transition Energétique (CITE). Le but est simple : inciter encore plus les ménages à effectuer des travaux de rénovation énergétique, en rendant déductibles de leur impôt une partie des dépenses. Voici toutes les clés pour mieux comprendre le CITE.

Le CITE : quelles conditions pour en bénéficier ?

Bonne nouvelle : depuis que le CIDD est devenu le CITE, plus question de conditions de ressources pour en profiter ! Pour prétendre au CITE, il suffit de :

  • D'être propriétaire, locataire, ou occuper son logement à titre gratuit
  • D'avoir son foyer fiscal en France
  • Depuis le 1er janvier 2015, éco-conditionnalité oblige, il faut faire effectuer les travaux par des professionnels compétents de l'éco-rénovation, les fameuses entreprises Reconnues Garantes de l'Environnement (RGE). L'entreprise qui fournit les matériaux est forcément celle qui réalise les travaux.

Quant au logement, il doit être :

  • Une maison individuelle ou un appartement
  • La résidence principale
  • Fini d'être construit depuis plus de deux ans

A noter : on peut bénéficier du CITE même sans être imposable.

Dépenses éligibles au CITE

Le crédit d'impôt pour la transition énergétique s'applique donc aux travaux d'éco-rénovation visant à améliorer la performance énergétique d'une habitation. Voici la liste des principaux travaux et équipements éligibles au CITE :

  • L'isolation des parois opaques (murs, toitures), des parois vitrées, l'isolation thermique des planchers bas. Achat de volets isolants ou de portes d'entrées extérieures.
  • L'achat d'équipements de chauffage ou de production d'eau chaude sanitaire fonctionnant au bois, à l'énergie solaire, ou avec pompe à chaleur. Ainsi que tout le matériel permettant d'optimiser l'utilisation du chauffage : régulateur, programmateur...
  • L'achat de chaudières fonctionnant avec une énergie renouvelable
  • Réalisation d'un DPE (s'il n'était pas obligatoire)
  • Raccordement à un réseau de chaleur...

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Efficacité énergétique

CITE : quel taux, quel plafond ?

Pour inciter les ménages français à améliorer la performance énergétique de leur logement, le gouvernement a décidé de faire fort ! Le taux du crédit d'impôt de transition énergétique est en effet on ne peut plus incitatif : 30%, quels que soient les travaux.

Bien sur, le montant des dépenses est plafonné: à 8000€ pour une personne seule, et 16 000€ pour un couple marié. Avec une majoration de 400€ pour toute personne à charge.
Ce plafond s'applique sur un délai de cinq années consécutives, entre le 1/1/2005 et le 31/12/2015.

Évidemment, si en plus du CITE on bénéficie d'autres aides (Eco PTZ, aides locales spécifiques...), le montant du CITE sera calculé sur le coût des équipements une fois les déductions perçues...

        

DOSSIERS

LOI FINANCE 2015: LE CRÉDIT D'IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE (CITE)
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

GALERIES PHOTOS

PRODUITS