Le diagnostic de performance énergétique

Le diagnostic de performance énergétique est un auxiliaire très utile en cas de travaux de rénovation à la fois pour diminuer sa consommation d’énergie (et donc son impact sur l’environnement) et pour améliorer le confort de son habitation. Voici les informations indispensables sur ce document à présenter obligatoirement en cas de vente ou de location depuis 2007.

Les caméras thermiques permettent de détecter les pertes de chaleur. Elles sont souvent utilisées dans le cadre d'un DPE

Les caméras thermiques permettent de détecter les pertes de chaleur. Elles sont souvent utilisées dans le cadre d'un DPE  © thieury - Fotolia.com

Qu’est-ce que le diagnostic de performance énergétique ?

Le diagnostic de performance énergétique ou DPE permet au propriétaire ou locataire de mieux connaître la consommation de son logement et d’estimer son coût.

Concrètement il s’agit d’un document divisé en quatre parties :

  • La consommation annuelle du logement : elle est exprimée en kWh et en euros.
  • Le positionnement du logement selon deux critères : la consommation d’énergie au m² par an et l’émission de gaz à effet de serre au m² par an.
  • Le descriptif des données clés du logement comme l’isolation et la constitution des murs, de la toiture, des fenêtres ; le système de chauffage utilisé, la présence ou non de climatisation, etc…
  • Enfin, des pistes d’amélioration du logement sont proposées pour réduire sa consommation en énergie et ses émissions de gaz à effet de serre.

Le DPE est surtout connu pour son barème très clair.

Le calcul du barème du diagnostic de performance énergétique

Le calcul du diagnostic de performance énergétique diffère en fonction de l’âge du bâtiment : il existe en effet deux méthodes différentes pour les bâtiments neufs et les bâtiments déjà existants. Une troisième méthode consiste à calculer le DPE à partir des factures énergétiques. Toutes ces méthodes prennent en compte plusieurs critères :

  • Le mode d’énergie utilisé
  • Le mode de chauffage et de production d’eau chaude
  • Les émetteurs de chaleur employés (chauffage au sol, radiateurs, etc.)
  • La présence ou non de climatisation ;L’isolation du logement et la nature de ses ouvrants (portes et fenêtres)
  • La surface du logement
  • Le système de ventilation utilisé (naturelle, VMC, double flux, etc)

Selon ses résultats, le bâtiment est classé dans un barème qui indique sa position moyenne en termes de consommation d’énergie et de rejet de gaz à effet de serre.

Depuis le 1er juin 2013, le calcul du DPE doit se faire avec un logiciel validé par le ministère du développement durable. Tous les diagnostics de performance énergétique réalisés avant cette date restent valables.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Efficacité énergétique

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
DIAGNOSTICS ET BILANS ÉNERGÉTIQUES

LE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

LE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE

GALERIES PHOTOS

PRODUITS