Les maisons énergétiquement autonomes

La maison autonome en énergie est également appelée maison à énergie zéro. Ce type d'habitation fonctionnant sur le principe de la maison passive, doit autoproduire toute l'énergie nécessaire à son bon fonctionnement. Les principes de la maison indépendante, loin des anciens clichés, sont aujourd'hui sur le point de s'appliquer à toutes les nouvelles constructions.

Qu'est-ce qu'une maison énergétiquement autonome ?

Pour être considérée comme maison énergétiquement autonome, l'habitation doit permettre un bilan global de consommation en énergie primaire proche de zéro. La maison passive produit donc par elle-même son énergie et autogère son eau sanitaire.

Généraliser ce type de logement est un objectif du Grenelle de l’environnement. La loi d’orientation sur le ''bâtiment efficace sur le plan de l’énergie'' prévoit d'y parvenir en 3 étapes :

Les bâtiments à très basse consommation (BBC), suivant la réglementation RT 2012 qui est aujourd'hui imposée à toute nouvelle construction. La maison à énergie zéro (maison autonome), prévue pour 2020. L'habitation à énergie positive (BEPOS), également espérée pour toutes les constructions neuves de 2020, suivant la prochaine réglementation RT 2020.

 Consommation de la maison à énergie zéro
Usages Usages principaux :  chauffage, production d'eau chaude, éclairage et auxiliaires  Tout usage confondus (dont appareils électriques)
Consommation annuelle en énergie primaire moins de 15 kWh/m² moins de 100 kWh/m²

Comment parvenir à une maison énergétiquement autonome ?

On note qu'une maison préalablement bien protégée et parfaitement isolée permet déjà de très importantes économies d'énergie.

Techniques employées afin d'autoproduire l'énergie d'une habitation :

Isolation thermique Chauffage à énergies renouvelables  Tout usage confondus (dont appareils électriques) Eau
Isolation murale

Double ou triple vitrage

Toiture végétalisée

etc.

Panneaux photovoltaïques

Éolienne

Pompe à chaleur

Ventilation à récupération d'énergie (double-flux) Collecte d'eau de pluie

Traitement de l'eau par procédé naturel d'épuration

Afin de rester énergétiquement indépendante toute l'année, le surplus d'énergie produite l'été par la maison est conservé afin de servir de complément à une production hivernale insuffisante.

Grâce à ces divers moyens techniques, la maison autonome permet également de réelles économies financières.
En prenant l'exemple d'une maison à énergie zéro de 100m², la consommation énergétique du logement ne dépasse pas les 1000 kWh/mm²/an, soit une facture énergétique mensuelle d'à peine 41 euros.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Efficacité énergétique

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE
MAISON PASSIVE 1. Les maisons énergétiquement autonomes

LES MAISONS ÉNERGÉTIQUEMENT AUTONOMES
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS