Les charges de toiture

Tout au long de l’année, la toiture est soumise à différentes charges, mécaniques ou climatiques. Connaître ces charges est utile pour mieux choisir le matériau au cours d’une construction ou dans le cadre d'une rénovation, afin d'éviter l'effondrement de la toiture. Différents paramètres doivent être pris en compte pour un calcul précis.

Comment se calculent les charges de toiture ?

Le calcul des charges totales de toiture doit tenir compte de tout élément susceptible d’opérer une pression sur la construction. Il faut se baser sur les charges permanentes (le poids des matériaux) et sur les charges climatiques (ou de neige, vent, humidité...). La valeur de la charge permanente est ajoutée à celle de la charge de neige multipliée par un coefficient de 1,2.

La formule est la suivante :
Charges totales de toiture (S) = Charges permanentes (G) + [Charges climatiques (Pn) x 1,2]*
*s'exprime en décanewtons (daN) / m²

Quelles sont les charges permanentes ?

Les charges permanentes (notées G dans la réglementation) sont tout simplement les pressions qu’exercent tous les éléments de la construction sur la charpente. Pour le calcul, il faut aussi tenir compte de la pente qui a tendance à atténuer les charges. Il faut alors prendre en compte toute la pression exercée sur la toiture : couverture + support + sous-toiture + toiture terrasse.

Toitures et couvertures  Matériaux constitutifs
des toitures et couvertures
Poids surfacique (daN / m²) 
Support de couverture  lattis  3
   voligeage sapin  10
  support céramique  45

 

Couvertures métalliques  zinc (voligeage et tasseaux)  25
  aluminium 8/10 (plaques ondulées)  3
  aluminium 8/10 (voligeage et tasseaux)  17
  acier inox (voligeage et tasseaux)  25
   tôle ondulée (acier galvanisé)  6

 

 Couvertures en ardoises  ardoises naturelles (lattis et voligeage)  

 

Couvertures en tuiles   tuiles mécaniques à emboitement  35-45
   tuiles plates (liteaux compris)  55-75
   tuiles canal (voliges comprises)  40-60
   tuiles béton (support compris)  45
 Sous-toitures  contreplaqués (par cm d’épaisseur)  5
   panneaux de lin (par cm d’épaisseur)  4
   plaques de plâtre (par cm d'épaisseur)  9

Source référence : site http://sacura.chez.com/materiaux/classement_p/poids_surf.htm

Aucun élément ne doit alors être négligé : les tuiles, les liteaux, les voliges, les chevrons, les éléments d’isolation, les fixations… Pour les éléments en bois, il faut savoir que certaines essences sont plus denses et plus lourdes que d’autres. Le chêne est le plus lourd, suivi du châtaignier, du sapin et du peuplier tandis que le pin compte parmi les plus légers.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Toiture

… Et les charges climatiques ?

Comme on peut le deviner à leur appellation, ces charges (aussi appelées charges de neige) sont étroitement liées au climat. Pour connaître les pressions qui vont fort probablement s’exercer sur le toit, il faut s’intéresser à la zone climatique dans laquelle se trouve la construction en sachant qu’un bâtiment qui se trouve dans certaines zones en France risque de recevoir un excès de neige durant la saison hivernale. Au contraire, les charges sont minorées en fonction de la pente de la toiture.

Pour connaître précisément les charges de toiture, il est préférable de faire appel à un professionnel en la matière, un bureau d'étude par exemple, qui connaît précisément les éléments à observer pour obtenir des mesures précises.

Vous recherchez un couvreurs/zingueur ou un charpentier proche de chez-vous ? Consultez nos annuaires :

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
TYPES DE TOITURES

LES CHARGES DE TOITURE
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

GALERIES PHOTOS

PRODUITS