Terrain inondé

Un terrain régulièrement inondé ou trop gorgé d’eau est un danger pour les bâtiments et pour la végétation. Et plus grave, votre habitation peut devenir humide suite à des remontées capillaires du sol ou les fondations se déstabiliser. Il est urgent alors de traiter les causes de ces inondations.

Terrain inondé

Terrain inondé  © emanelda - Fotolia.com

Les causes de l’humidité excessive d’un terrain

En dehors des cas de débordement spectaculaire et dramatique de cours d’eau, dont l’actualité nous a malheureusement donné de nombreux exemples, un terrain peut se retrouvé inondé ou gorgé d’eau pour des raisons tenant autant à la nature du sol qu’à sa configuration :

  • Sol imperméable : Un sol imperméable ne laisse pas ou peu passer l’eau. L’eau de pluie va stagner en surface et aura du mal à s’évacuer. Les sols argileux ou limoneux qui possèdent une structure dense et peu aérée, sont des sols imperméables.
  • Terrain en pente : Si votre maison est construite en bas d’une pente, selon la nature du sol et selon les possibilités pour l’eau de s’évacuer, elle va s’accumuler dans cette cuvette.
  • Remontées d’eau de la nappe phréatique : Lorsque le niveau supérieur de la nappe phréatique est proche de la surface, en période de pluie, votre terrain peut se retrouver plus ou moins inondé.
  • Présence de sources : Des sources souterraines non captées vont amener de l’humidité. Lors de grosses pluies si cette eau ne peut s’évacuer (terrain imperméable, fondations de bâtiments faisant obstacle), elle va inonder votre terrain.

Comment assainir un terrain inondé ou gorgé d’eau ?

Une fois que vous aurez déterminé la ou les causes de ces inondations, il reste à mettre en place la meilleure solution pour l’assainir. Mais n’oubliez pas qu’en asséchant votre sol vous allez changer son comportement physique. Ces modifications peuvent avoir un impact sur la stabilité de votre maison. Si vous n’arrivez pas à bien identifier le problème et si vous hésitez sur la conduite à tenir, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

Pour assainir un terrain gorgé d’eau, vous devez aider l’eau en excès à s’évacuer :

  • Les fossés de drainage : La solution peut paraitre un peu simpliste mais selon la configuration de votre terrain, elle peut être amplement suffisante. En effet, si l’eau s’accumule toujours au même endroit ou en bas d’une pente, creusez un ou des fossés pour qu’elle puisse s’évacuer. Le fossé peut également guider l’eau d’une source en dehors de votre terrain.
    Creuser cette tranchée va entrainer une décompression du sol trop compact et imperméable, l’eau va naturellement rejoindre le fossé. Ensuite grâce à la légère pente du fossé, elle coulera vers un fossé à l’extérieur de votre terrain ou vers un puits perdu.
  • Le puits perdu ou puits sec: C’est un puits suffisamment profond et large pour recueillir l’eau en excès. Vous devez le remplir de galets ou cailloux, de tuiles ou briques cassées. Il va capter l’eau ou recueillir celle venant des fossés ou d’un drainage. L’eau accumulée dans le puits sera lentement restituée dans le sol lors des périodes sèches.
    Le puits perdu doit être installé dans la partie la plus basse de votre terrain. Il n’est vraiment efficace que si le sol possède une certaine perméabilité. De plus, il est totalement inefficace si l’eau provient de l’affleurement de la nappe phréatique.
  • Le puisard : Comme le puits perdu, le puisard recueille l’eau mais celle-ci est pompée pour être évacuée vers l’extérieur. La pompe est placée au fond du puisard et elle se déclenche lorsque le niveau d’eau est suffisant.
    Le puisard à son utilité lorsque le sol est trop imperméable pour évacuer l’eau ou si son volume est trop important (grosses pluies, affleurement de la nappe phréatique, source)
  • Le drainage : le drainage d'un terrain consiste à enterrer dans le sol des canalisations drainantes c’est-à-dire qui récupèrent l’eau en excès et qui la conduise vers un puits perdu, un puisard, un fossé ou vers le réseau public d’évacuation des eaux pluviales.

Pour être efficace le drainage doit être fait dans les règles de l’art : Bonne profondeur, bon dimensionnement des tuyaux et mise en place correcte.

Avant d’entreprendre vos travaux d’assainissement, renseignez-vous sur les possibilités d’évacuation de l’eau en excès : Fossés, réseau public des eaux pluviales ou les laisser s’écouler naturellement vers les terrains en dessous. Dans ce dernier cas, assurez-vous que vos travaux n’aggravent pas la servitude d’écoulement des eaux pluviales de vos voisins qui pourraient alors vous demander des comptes…

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Travaux de terrassement

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
PRÉPARATION DU TERRAIN

TERRAIN INONDÉ
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS