Comment bien aménager le sous-sol de sa maison

Contrairement aux idées reçues, la construction d’un sous-sol ne coûte pas plus cher que de faire réaliser une surface égale attenante à la maison. Si vous voulez faire de votre sous-sol un vrai lieu de vie, votre projet doit être pensé dans sa globalité dès la construction de votre maison : aménagement du sous-sol proprement dit, escalier entre les différents niveaux de la maison, isolation et éclairage.

Comment bien aménager le sous-sol de sa maison&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic">&copy; Fotolia.com</span>

Comment bien aménager le sous-sol de sa maison  © Fotolia.com

L’emplacement des ouvertures du sous-sol

Si le sous-sol est totalement hors de terre, vous pouvez sans problème percer les ouvertures dont vous avez besoin. Porte de garage, porte d’entrée, porte fenêtre, fenêtres, tout vous est permis. Ce sous-sol apparait alors plus comme un rez-de-chaussée. Envisager la porte d’entrée de la maison à ce niveau peut être alors une option intéressante.

Mais le plus souvent, une partie des murs du sous-sol sont enterrés et/ou semi enterrés. Vous devrez obligatoirement ouvrir les ouvertures dans les murs restés à l’air libre. Le choix est parfois restreint à un seul pan de mur (celui permettant d’accéder au sous-sol par l’extérieur) à moins de prévoir de décaisser un peu plus pour créer des ouvertures.

L’éclairage naturel dans le sous-sol

Selon la configuration du sous-sol, il est plus ou moins facile d’envisager de percer des fenêtres suffisamment grandes pour laisser passer la lumière. Si votre sous-sol est semi-enterré, prévoyez des ouvertures en longueur plutôt qu’en hauteur. Plusieurs vasistas ou des vasistas sur mesure permettront d’amener un maximum de lumière naturelle.
Si votre sous-sol est complètement enterré, pour malgré tout bénéficier de la lumière du jour, optez pour un puits de lumière ou une cour anglaise.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Par pièces

L’escalier qui dessert le sous-sol.

Ce ne sera plus seulement un escalier de service, il doit donc être facilement praticable. Ne le faites pas trop pentu et prévoyez-le suffisamment large. Faites-le démarrer et arriver à des endroits où il ne gênera pas et où il sera facilement accessibles : halle d’entrée ou couloir pour le haut, contre un mur ou au centre de celui-ci pour le sous-sol.
C’est la position de l’escalier qui va, en partie, conditionner l’aménagement de votre sous-sol. Positionné contre un mur, il laisse un maximum d’espace. Mais si vous voulez délimiter plusieurs pièces, il faudra alors créer de couloirs. Positionné au centre, il peut desservir les différentes pièces mais, il sera encombrant dans une seule et unique pièce.

La hauteur sous plafond du sous-sol

Pour rester confortable, la hauteur doit être d’au moins 2.10 m. Si vous pouvez faire plus haut pour atteindre une hauteur « normale » (2.50 m) c’est encore mieux, surtout si vous envisagez d’aménager un salon ou une chambre. Sans oublier que de nombreux tuyaux passent sous le plafond du sous-sol (arrivées d’eau, évacuations des eaux usées). Essayez de les faire passer dans des pièces de services (cave, chaufferie, buanderie) pour garder toute la hauteur dans les pièces que vous allez aménager et éviter d’avoir à les cacher.

L’isolation et la ventilation du sous-sol

Une bonne isolation contre l’humidité et une bonne ventilation sont primordiales pour que votre sous-sol soit sain et que vous puissiez l’aménager de manière agréable.
Plus le sous-sol est enterré, plus il profite de l’inertie de la terre. Sa température varie moins que celle des pièces à l’étage. Mais, les murs extérieurs ainsi que la dalle au sol doivent être protégés pour ne pas laisser passer l’humidité : revêtement étanche à l’extérieur contre l’humidité et les remontées capillaires, film sous la dalle et drainage autour de la maison.
La ventilation est elle aussi très importante. L’idéal est de prévoir une VMC (ventilation mécanique contrôlée) qui permet un renouvellement régulier de l’air.

Le sous-sol d'une maison et les taxes

Dans une construction, toutes les surfaces habitables hors œuvre nette (SHON) de plus 1.80 m de plafond sont soumise à la taxe d’aménagement puis à la taxe d’habitation. Pour la détermination de la valeur locative servant d’assiette à ces taxes, toutes les surfaces n’ont pas la même valeur. Ainsi dans le même sous-sol, une pièce à vivre est plus valorisée qu’un garage.
Si l’ensemble des pièces de la maison ainsi que celles au sous-sol représentent plus de 170 m² hors œuvre nette (SHON), vous devrez obligatoirement faire appel à un architecte pour réaliser vos plans.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
CAVE ET COMBLES
COMMENT BIEN AMÉNAGER LE SOUS-SOL DE SA MAISON 1. Les travaux pour aménager des pièces à vivre dans son sous-sol

COMMENT BIEN AMÉNAGER LE SOUS-SOL DE SA MAISON
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

GALERIES PHOTOS

PRODUITS