Se prémunir et traiter la mérule ou lèpre des maisons

Depuis les années 1990, les attaques de mérules se multiplient. Or ce champignon amateur de bois humide, peut causer des dégâts irréversibles à votre maison. De plus la mérule se propage facilement d’une habitation à une autre… C’est pourquoi, il est très important de savoir s’en prémunir et comment la traiter.

Les causes d’apparition de la mérule

La mérule ne se développe que dans certaines conditions bien précises :

  • Il lui faut du bois : La mérule se nourrit de la cellulose du bois. Elle s’attaque à toutes les essences sauf à certains bois tropicaux comme l’iroko. Même les bois traités ne lui résistent pas sauf si le traitement est spécifique contre la mérule.
  • Il lui faut de l’humidité : Pour atteindre la cellulose, elle doit synthétiser la lignine. Ce n’est possible que si le bois est humide. Dès 22 % d’humidité, la mérule s’installe. A 30 - 35 % d’humidité, elle trouve ses conditions optimales. Au-delà, elle végète. Sur un bois sec, elle meurt.
  • Il lui faut de la chaleur : Entre 20 et 26°. Elle n’aime pas les températures élevées et à plus de 26°, elle entre en latence.
  • Il lui faut de l’obscurité et du confinement : Dans un tel environnement, elle trouve l’humidité et la chaleur nécessaire à son développement. C’est pourquoi, elle colonise de préférence les greniers, les caves mal ventilées où du bois est entreposé, les plinthes, les sous-pentes, etc.
  • Elle apprécie également l’ammoniaque. Mais ce n’est pas une des conditions de son développement. Par contre, elle s’installera volontiers vers des toilettes mal ventilées… C’est pourquoi, il ne faut jamais essayer de nettoyer la mérule avec de l’ammoniaque ou de l’eau de javel. Vous ne la détruisez pas, vous la dopez !

Comment se prémunir de la mérule : Traitement préventif

Si votre maison est bien ventilée avec un air ambiant « normalement » humide, des bois de charpente ou d’huisserie sec (-de 20 % d’humidité), la mérule ne s’installera pas.

  • Supprimer toute les sources d’humidité potentielles : Surveillez régulièrement la toiture, les chenaux, les canalisations.
  • Veillez à ce que la maison soit bien ventilée et tout particulièrement la cave et le grenier.
  • Si vous découvrez une fuite ou des remontées capillaires, faites bien sécher la pièce, les murs, les meubles en bois, etc.
  •  Evitez de laisser trainer des déchets de bois, des vieux meubles ou d’entreposer du bois dans des lieux confinés et peu aérés.
  • Si vous habitez une maison à risque, appliquez un fongicide anti-mérule. Il s’applique sur des bois secs et sains soit par pulvérisation ou badigeonnage, soit par injection au cœur du bois.

N’oubliez pas que la mérule peut traverser un mur en maçonnerie pour aller chercher l’humidité et le bois dont elle a besoin…

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Murs et sols

Comment se débarrasser de la mérule : Traitement curatif

Dès que vos suspectez la présence de la mérule faites appel à un spécialiste. Trop souvent, on ne la remarque que lorsqu’elle déjà bien attaqué la maison. De plus, il faut stopper au plus vite sa prolifération.
Traiter la mérule est un travail long et minutieux qui ne peut être exécutés que par un professionnel certifié.

  • Toutes les zones atteintes sont dégagées : Les bois abimés sont éliminés et brulés. Les plâtres et enduits sont enlevés. Les murs en maçonneries sont grattés et passés au chalumeau.
  • Puis la maçonnerie est traitée avec un antifongique par injection sous pression. Les nouveaux bois sont également traités à cœur au moyen de piquetage.
  • Les sources d’humidité sont éradiquées et une ventilation est mise en place.

Ces travaux peuvent prendre plusieurs semaines et la maison est alors inhabitable. Ils sont onéreux. Si la structure du bâtit est trop endommagée, il vaut parfois mieux démolir et reconstruire.

La mérule et la loi

La mérule constitue un vrai danger pour les habitations. De plus elle se propage facilement. C’est pourquoi dans certaines régions (Bretagne, Normandie et Nord) il est obligatoire de signaler la présence de mérule à la mairie et/ou à la préfecture.
Les assurances multirisques habitation ne prennent pas en charge le coût de traitement de la mérule. Sauf si son apparition est consécutive à un dégât des eaux.
Si vous achetez une maison ancienne et que vous vous apercevez qu’elle est atteinte par la mérule, vous pouvez éventuellement faite jouer la garantie des vices cachés. Mais il vous faudra prouver que le vendeur connaissait l’existence de la mérule. Si vous avez un doute avant d’acheter, demander un diagnostic de la mérule.

Bon à savoir : La mérule et un champignon des régions tempérés. On la rencontre surtout dans l’ouest et le nord de la France. Néanmoins, ces dernières années, elle à tendance à s’étendre. Les travaux d’isolation sur les bâtit anciens peuvent expliquer cette recrudescence. Sous prétexte d’isoler du froid et de l’humidité, on bouche et on calfeutre le moindre trou. Mais il ne faut jamais oublier de ventiler. Une humidité stagnante et bien plus dangereuse qu’un courant d’air.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
INFILTRATION, HUMIDITÉ
MÉRULE 1. Se prémunir et traiter la mérule ou lèpre des maisons

SE PRÉMUNIR ET TRAITER LA MÉRULE OU LÈPRE DES MAISONS
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

SÉLECTION DE PRODUITS