10 facteurs qui entrent en compte dans le prix d’un terrain

Le prix d'un terrain peut varier du simple au triple, voire plus, mais savez-vous comment est fixé son prix ? Voici ci-dessous les 10 facteurs qui entrent en compte dans le prix d'un terrain à construire...

1- En top de liste vient l'emplacement géographique du terrain

Le lieu géographique où se situe le terrain est le premier critère qui joue sur le prix. Il existe des sites tels que, par exemple, www.terrain-construction.com/prix-moyen-terrain qui évaluent le prix des terrains au m² en fonction de l'emplacement. Le prix moyen d'un terrain en France est de 141 €/m² mais bien entendu, un terrain qui se situe en région Paca ou en région parisienne sera nettement supérieur qu'un terrain situé dans le nord de la France.

Le prix au m² est également différent si le terrain se situe dans une zone urbaine, dans un lotissement ou en pleine campagne.

2- Les spécificités du terrain

La configuration du terrain est essentielle. La construction peut être plus difficile si la parcelle est atypique, par exemple si le terrain est en pente, en triangle, tout en longueur ou si le sol est rocailleux ou boisé. Les travaux de terrassement ou de déboisement seront plus couteux et la construction d'une piscine sera peut-être impossible à réaliser.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Terrain construction

3- L'orientation

L'orientation a une influence directe sur la construction de la maison. Les fenêtres, la terrasse et les pièces devront être orientées de façon à apporter de la chaleur ou au contraire de la fraicheur selon leur utilisation et destination. L'exposition joue un rôle important dans la gestion énergétique de l’habitation.

4- La vue

Inutile de préciser qu'une vue imprenable sur la mer ou sur un monument historique très prisé augmente la valeur du terrain. La parcelle de terrain risque de ne pas rester très longtemps avec le panneau « en vente » !

5- La nature du sol

Un terrain rocailleux, rocheux ou argileux peut nécessiter des dépenses supplémentaires lors des travaux de construction. Réaliser une étude de sol par un cabinet géotechnique est donc très utile pour évaluer le cout des travaux des fondations et du terrassement à effectuer pour une construction stable et sécurisée.

6- L'environnement immédiat

Quand on pense environnement immédiat, on pense évidemment aux commerces et commodités de proximité : école, pharmacie, médecin, transport en commun... Mais il est aussi astucieux de vérifier si des usines, des terres agricoles (épandages) ou des axes routiers à proximité ne pourraient pas engendrer des nuisances sonores ou olfactives. Ces nuisances peuvent jouer comme argument dans la négociation du prix du terrain, voire même vous dissuader de l'acheter.

7- Les futurs projets de construction prévus

Dans le même esprit que pour l'environnement immédiat, il est recommandé de consulter le PLU (Plan Local d’Urbanisme) ou Plan d’Occupation des Sols (POS) qui informe sur les futurs aménagements planifiés par la commune et les règles locales d'urbanisme. Vous pourrez ainsi vérifier si des routes, centres commerciaux, constructions d'immeubles sont prévus à court ou moyen terme.

8- Couverture réseau ADSL & Téléphonique

La qualité de la couverture des lignes Internet haut débit et la 4G sont incontournables aujourd'hui, et notamment pour les personnes en télétravail. Avant d'acheter un terrain à construire, pensez à vous renseigner et à tester votre ligne surtout si la parcelle de terrain est isolée à la campagne et éloignée de toute agglomération.

9- Taxe d’habitation et taxe foncière

Outre l'achat du terrain, il faut également ne pas oublier d'intégrer les charges annuelles telles que la taxe d'habitation et la taxe foncière qui peuvent être parfois très élevées dans certaines régions.

10- Et enfin, nos conseils avant d'acheter le terrain de vos rêves

N'achetez jamais sans demander le certificat d'urbanisme (CU) et le PLU (plan local d'urbanisme) à la mairie. Ces documents vous informent sur toutes les règles d'urbanisme, les servitudes, le régime de taxes applicable au terrain, l'état des équipements publics existants ou en prévision et les contraintes architecturales. Ils indiquent également si le terrain peut être, ou non, soumis à un droit de préemption.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
ACHAT DU TERRAIN

10 FACTEURS QUI ENTRENT EN COMPTE DANS LE PRIX D’UN TERRAIN
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

SÉLECTION DE PRODUITS