Crédit immobilier : prévisions pour 2017

Depuis l’été 2016, mois après mois, les taux des crédits immobiliers sont qualifiés d’historiquement bas. Or la baisse a marqué le pas en décembre. De nombreux indices montrent que l’on s’achemine vers une remontée des taux courant 2017. Jusqu’au peuvent-ils remonter ?

Crédit immobilier : prévisions pour 2017

Crédit immobilier : prévisions pour 2017  © vege - Fotolia.com

Vers une remontée des taux d’intérêts des crédits immobiliers en 2017

En décembre, les taux sont remontés de 0.10 en moyenne. Le taux moyen sur 20 ans se situant vers 1.60 (taux bruts hors assurances, garanties et frais) contre 1.50 en novembre et 1.70 en septembre.

Plusieurs paramètres montrent une tendance haussière des taux pour les mois à venir :

  • L’évolution des OAT (Obligations Assimilables du Trésor à 10 ans). Le taux des OAT, qui sert de référence pour la fixation des taux des crédits immobiliers, repart à la hausse après des baisses quasi ininterrompues depuis janvier. Si cette tendance se confirme, les banques relèveront leurs taux.
  • Le retour de l’inflation. La banque de France annonce une inflation de 1.10% pour 2017 et de 1.4% pour 2018 contre 0.50% en 2016. La hausse du prix du pétrole, après les fortes baisses de 2015, explique en grande partie ce retour de l’inflation. Une remontée plus forte des prix du brut dans les prochains mois accélérerait cette tendance.
  • La situation des banques françaises. Si des taux exceptionnellement bas font le bonheur des emprunteurs, ils fragilisent les banques qui voient leurs marges s’éroder petit à petit. A un moment donné, elles devront remonter leurs taux.

Jusqu’où les taux des crédits immobiliers peuvent-ils remonter en 2017 ?

Ce début d’année devrait voir une stabilisation des taux des crédits immobiliers puis une hausse progressive (environ 1 %) pour s’adapter aux fluctuations de l’économie.

Actuellement la (BCE) banque centrale européenne prête toujours aux banques à des taux très bas. Mais elle devra nécessairement adapter sa politique monétaire selon ce qui se passera au niveau économique national et mondial.
De leur côté, les banques ont intérêt à maintenir une politique commerciale de taux bas pour conquérir de nouveaux clients, la concurrence étant rude.

En ce tout début d’année 2017, rien de laisse donc présager une remontée brutale et importante des taux des crédits qui pourraient pénaliser le marché immobilier dans son ensemble.

Le taux de l’usure (taux d’intérêt maximum pouvant être appliqué par un établissement financier) applicable au 1er janvier et publié chaque année par le ministère de l’Economie et des Finances est encore loin d’être atteint.
A noter que pour la première fois, ce taux varie en fonction de la durée du crédit : 3.40% pour un crédit immobilier à taux fixe inférieur à 10 ans, 3.35% pour un crédit de 10 à 20 ans et 3.37% au-delà de 20 ans. Il est fixé à 2.83% pour les taux variables. Au troisième trimestre 2016, le taux maximum des crédits immobilier était de 3.61%.

A lire également : Quel type de crédit immobilier choisir ?

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Financement

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
PRÊTS ET CRÉDITS IMMOBILIERS

CRÉDIT IMMOBILIER : PRÉVISIONS POUR 2017
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

SÉLECTION DE PRODUITS