La sécurité d’un escalier

8 % des accidents de la vie courante qui se produisent à la maison sont provoqués par une chute dans les escaliers. Les jeunes enfants et les séniors de plus de 65 ans sont les plus exposés. Mais quel que soit l’âge, c’est chacun de nous qui peut un jour glisser dans ses escaliers. Avant même son esthétisme, c’est donc la sécurité dans votre escalier qui doit guider vos choix.

Respectez les normes en matière de conception d’escalier pour garantir votre sécurité

Nous avons tous pensé un jour que les normes c’est barbants et qu’ils y en a trop ! Néanmoins, elles ont leur utilité notamment en matière de sécurité dans l’escalier. Même si elles ne sont pas obligatoires lorsque vous construisez ou rénovez pour vous-même, il est important de les connaitre :

  • L’emmarchement doit être supérieur à 70 cm.
  • La hauteur des marches comprise entre 16 et 21 cm.
  • Le giron compris entre 21 et 32 cm.
  • L’échappée doit mesurer au moins 1.90 m.

Et n’oubliez pas le garde-corps. Certains escaliers designs d’en possèdent pas. C’est à vous de voir si ce type d’escaliers est compatible avec votre sécurité : Avez-vous des jeunes enfants ou prévoyez-vous d’en avoir ? Pensez-vous, selon votre état physique et votre âge, pouvoir vous en passer ? Il existe de très jolies balustrades modernes, légères en apparence mais solides qui pourront garantir la sureté de vos escaliers sans nuire à son harmonie. Eventuellement optez pour une main courante fixée sur le mur d’échiffre.

Les normes en matière de balustrade sont les suivantes :

  • La hauteur d’une rampe doit être d’au moins 90 cm dans l’escalier et d’au moins 1 m sur un palier.
  • Il ne doit y avoir plus de 11 cm entre l’appui sur l’escalier et la lisse basse.
  • Pour un garde corps comportant des barreaux verticaux, l’écart entre chacun d’eux doit être de 11 cm au maximum.
  • Pour une balustrade comportant des éléments horizontaux, l’écart doit être au maximum de 18 cm.
  • Si l’escalier s’élève entre deux murs, installez une main courante à 90 cm de hauteur en suivant la pente de la volée.

Les bons matériaux et les bons aménagements pour assurer votre sécurité

Mais même si vous respectez toutes les normes à la lettre, selon le type d’escalier que vous allez choisir, selon les matériaux que vous allez utiliser pour l’habiller, celui-ci peut rester dangereux.

  • Un escalier aux marches étroites et raide même s’il vous fait gagner de la place, est plus difficile à monter et encore plus à descendre. Avant d’installer un tel modèle réfléchissez bien à l’utilisation que vous allez en faire.
  • Dans l’habillage des marches optez toujours pour des matériaux antidérapants : Carrelage, tapis ou moquette spécialement conçus pour l’escalier.
  • Si le revêtement de sol est détérioré, changez le et profitez en pour adopter des matières qui ne glissent pas : lino, liège, etc.
  • Ne négligez pas l’intérêt des nez de marche. Ils sont antidérapants et ils permettent de mieux signaler le bord des marches. Certains sont même lumineux.
  • Lorsque de jeunes enfants sont à la maison, installez des barrières de sécurité en bas et en haut de l’escalier.
  • Un garde corps même aux normes adéquates peut devenir un formidable terrain de jeux pour un petit acrobate ! Restez toujours vigilant. Il existe des filets de protection à installer sur une rambarde afin d’éviter l’effet d’échelle.
  • De même si votre escalier ne comporte pas de contremarche, sécuriser le avec un filet de protection tendu sous les marches. N’oubliez pas que les enfants sont très imaginatifs …
  • Les abords, en haut et en bas de l’escalier doivent être dégagés. Les marches elles-mêmes doivent rester libres.
  • L’escalier doit être parfaitement bien éclairé. Si vous avez la chance de disposez d’une fenêtre, laissez la lumière rentrer sans modération. A défaut et le soir, ne soyez pas chiche sur l’éclairage. Réservez les lumières tamisées au salon ou à la chambre. Dans l’escalier vous devez voir où vous posez les pieds. Et installez appliques, lustres, spots de telle sorte qu’il n’y ait pas de zone d’ombre sur les marches. Balisez la volée avec des spots encastrés dans le mur d’échiffre ou dans les marches.

Un peu de bon sens : Si vous choisissez de ne pas respecter les normes recommandées, essayez au moins de vous en approcher. De plus beaucoup de ces règles de sécurité sont du bon sens. Mais on a tous parfois tendance à l’oublier ce bon sens, parce que tel décor est « vraiment trop beau » ou « ce serait trop tendance… » Mais un membre de la famille à l’hôpital avec un traumatisme crânien ou une jambe cassée, ça c’est pas cool du tout…

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Escaliers

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
STRUCTURE DE L'ESCALIER

LA SÉCURITÉ D’UN ESCALIER
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES MENUISIERS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

GALERIES PHOTOS

PRODUITS