Les ventes à la découpe

De plus en plus de bailleurs institutionnels (tels que les banques et les assurances), de foncières privées ou de particuliers souhaitent revendre leur patrimoine locatif, compte tenu des prix atteints dans l’immobilier.

Qu’est-ce que la vente à la découpe ?

La vente à la découpe signifie qu’un propriétaire-bailleur souhaite vendre en bloc son immeuble dont les appartements sont généralement occupés par des locataires. Une fois l’immeuble revendu, le nouvel acquéreur revendra à son tour lot par lot à des investisseurs privés, à des particuliers souhaitant acquérir un bien, ou aux locataires déjà présents dans l’immeuble, si ces derniers le souhaitent.

Le droit de préemption des locataires lors d’une vente à la découpe

Lors d’une vente à la découpe, le sort réservé au locataire dépend de plusieurs paramètres. Ils peuvent racheter le logement qu’ils occupent ou obtenir une prolongation de leur bail selon deux cas de figure :

  • Si la vente porte sur une copropriété composée de moins de 5 logements, le propriétaire n’est pas obligé de proposer le logement à la vente en priorité aux locataires déjà en place.
  • Si la vente porte sur une copropriété composée de plus de 5 logements, le locataire bénéficie de ce droit de préemption lui permettant d’être prioritaire pour racheter le logement qu’il occupe, s’il le souhaite.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Achat / Vente

Vente à la découpe : les locataires bénéficient d’un délai de 6 ans ou peuvent racheter le logement

Lorsque le vendeur s’apprête à concrétiser la vente d’un immeuble en bloc comprenant plus de 5 logements, il a l’obligation d’interroger l’acheteur potentiel sur ses intentions vis-à-vis des locataires lorsqu’il revendra à la découpe :

  • L’acheteur potentiel pourra s’engager à prolonger de six ans les baux des locataires présents, ce délai courant à compter de la signature de l’acte de vente définitif. Puisqu’il s’agit d’un immeuble comprenant plus de 5 logements, les locataires bénéficieront d’un droit de préemption, mais s’ils refusent d’acheter leur logement, ils pourront rester dans les lieux durant six ans. S’ils acceptent de racheter le logement, ils disposeront de deux mois pour signer l’acte de vente définitif, ou de quatre mois s’ils ont besoin d’un prêt de la banque.
  •  Si l’acheteur potentiel ne souhaite pas s’engager à prolonger les baux de six ans, le propriétaire doit tout d’abord proposer les logements à la vente aux locataires en place. Ce qui signifie que le propriétaire-bailleur devra vendre lui-même à la découpe. Il devra donc adresser une offre de vente à chacun des locataires, qui restera valable durant 4 mois. A l’issue de ce délai, si les locataires acceptent la proposition, ils disposeront alors de 2 mois pour signer l’acte de vente définitif, ou de 4 mois s’ils ont besoin d’un prêt de la banque. Si les locataires refusent l’offre, le propriétaire pourra alors vendre les logements à des tiers.
        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
COMMENT VENDRE

LES VENTES À LA DÉCOUPE
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES NOTAIRES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

SÉLECTION DE PRODUITS